/news/elections
Navigation

Le 3e lien sera la priorité pour Andrew Scheer

Le chef conservateur attaque aussi le Bloc québécois

Coup d'oeil sur cet article

De passage à Québec où il a déposé sa liste de promesses régionales, Andrew Scheer a affirmé que le troisième lien sera sa priorité au lendemain des élections.

Le chef conservateur a été présenté comme le futur premier ministre d’un gouvernement majoritaire, mercredi lors de son passage au quai des Cageux, sur la promenade Samuel-De Champlain. Devant tous ses candidats et les élus régionaux, M. Scheer a dépeint Justin Trudeau comme un « champion de l’improvisation ». 

Photo JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

Dans une allocution de dix minutes, il a également ri de la ritournelle des libéraux. « Je n’ai aucune leçon à recevoir du Parti libéral qui n’est pas capable d’écrire une chanson en français. »  

  • ÉCOUTEZ l'entrevue d'Andrew Scheer à QUB radio:

À plusieurs reprises, M. Scheer a joué la carte nationaliste en parlant de la « nation québécoise ». Il a notamment accusé les libéraux de faire de la petite politique sur le dos des francophones.  

« Depuis quelques jours, on voit que Justin Trudeau est en mode panique. Premièrement, il vole mes idées ! C’est mon idée de réduire les impôts sur les congés de maternité », a lancé M. Scheer, qui a ajouté quelques critiques envers le Bloc québécois en reprenant leur slogan de campagne. « Le respect de la nation québécoise, c’est nous ! » 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le pont de Québec  

Le chef conservateur a aussi formulé plusieurs promesses. « Comme premier ministre, le 3e lien sera ma priorité. Les Québécois n’auront qu’un seul rapport d’impôts. L’enjeu du pont de Québec sera réglé une fois pour toutes », a notamment répété Andrew Scheer.  

Enfin, il a précisé que la région de Québec allait compter sur deux nouveaux élus du PCC le 21 octobre en remplacement des deux libéraux dans Louis-Hébert et Québec.  

En marchant avec son épouse Jill, Andrew Scheer n’a toutefois pu éviter la présence sur le fleuve en arrière-plan de deux bateaux de la Canada Steamship Lines, une ancienne propriété de l’ex-premier ministre libéral Paul Martin. Andrew Scheer sera à Montréal jeudi.