/24m/job-training
Navigation

Zéro déchet, même au boulot

Zéro déchet, même au boulot
Le Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est un secret pour personne: les plastiques pullulent dans les océans, les sites d’enfouissement débordent... et nous avons tous notre rôle à jouer pour y remédier. Voici quelques gestes de réduction des déchets qui s’intégreront facilement dans votre routine au travail.

Boire écolo

La journée ne peut commencer sans votre dose de caféine? Pensez à vous munir d’une tasse réutilisable. «C’est un premier pas emblématique», explique Laure Caillot, cofondatrice d’Incita, une coopérative qui offre des services-conseils en réduction des déchets aux organisations. «Réutiliser est un pilier de la démarche, tout comme refuser et réduire les biens. On peut faire beaucoup de choses [pour limiter ce qu’on jette] avant même de se rendre au recyclage», précise-t-elle.

Et pour l’eau: exit les bouteilles en plastique à usage unique; bonjour la gourde! Vous en avez probablement déjà une dans vos placards. Sinon, les marques rivalisent de modèles plus attrayants les uns que les autres. Trouvez celui qui fera de vous un écolo tendance!

Zéro déchet, même au boulot
Greggs/PinPep/WENN.com

Manger sans emballage

Dîners et collations génèrent beaucoup de déchets sur le lieu de travail. Dotez-vous de contenants variés pour apporter de quoi vous nourrir. Restants de souper, fruits et noix ou autres aliments achetés en vrac: le choix ne manque pas. Et ces denrées sont souvent meilleures pour la santé que les solutions toutes prêtes! Vous achetez votre repas à l’extérieur? 

«Ayez toujours un contenant disponible au bureau pour aller le chercher, conseille Laure Caillot. Si vous n’êtes pas encore prêt à le faire, commencez par vous équiper d’ustensiles pour éviter d’avoir recours aux modèles jetables. C’est déjà ça!» 

Glissez également dans votre sac un simple tissu, qui remplacera le sachet de votre biscuit préféré acheté au comptoir et qui vous servira de serviette de table, au lieu de la fameuse serviette en papier.

Zéro déchet, même au boulot
Photo courtoisie, Mère Hélène

Limiter les fournitures

Avec ses huit stylos bleus et ses six surligneurs, votre pot à crayons requiert probablement une cure d’amaigrissement. Lorsque ces fournitures ont fini leur vie utile, demandez-vous si vous avez vraiment besoin de les remplacer.

D’ailleurs, rapportez-vous ces articles promotionnels que l’on vous offre en séminaire? «L’utilité de ces objets doit être mise en question, selon Laure Caillot. Leur qualité de fabrication est souvent médiocre et leur durée de vie très limitée.»

Pensez aussi à récupérer les impressions ratées qui, rassemblées, peuvent servir de bloc-notes ou de papier brouillon. Mais avant tout, «interrogez-vous toujours sur la pertinence d’imprimer un document», souligne la spécialiste.

Devenir ambassadeur

Petit à petit, vous aiguiserez votre conscience écolo et détecterez le potentiel de zéro déchet autour de vous. Pourquoi ne pas remplacer une machine à capsules par du café fraîchement moulu? Peut-on envisager un partenariat avec un organisme pour mettre en place le compostage? 

«Ça prend toujours une personne motivée pour faire bouger les choses! C’est aussi un processus qui doit se faire dans les deux sens, avec une concertation de l’entreprise et de ses salariés», note Laure Caillot.

«Mes collègues et moi, nous préconisons la théorie des petits pas pour modifier profondément les habitudes», ajoute-t-elle. Alors, on arrête de culpabiliser et on va à son rythme! Car chaque petit geste compte.