/24m/city
Navigation

Marche pour le climat: le centre-ville de Montréal paralysé

Quelque 300 000 personnes sont attendues pour la manifestation pour le climat dans la métropole

Coup d'oeil sur cet article

Le centre-ville de Montréal sera à éviter aujourd’hui pour ceux qui ne participent pas à la manifestation pour le climat puisque la circulation dans la métropole sera paralysée par la venue de quelque 300 000 personnes.   

« Au centre-ville, ce sera assez catastrophique. En ayant les transports en commun gratuits, ça va amener encore plus de monde à la manifestation. Il faudra oublier le centre-ville, du moins à l’est de René-Lévesque, ce sera compliqué », lance Pierre Olivier, chroniqueur circulation, ajoutant que c’est très rare de voir autant de changements sur le réseau routier pour une manifestation.     

L’itinéraire a été fourni aux autorités pour leur permettre de planifier les fermetures de rues, mais pas au grand public. Le Journal a cependant mis la main sur ce trajet, mais ni la police ni les organisateurs n’ont voulu confirmer l’information pour des raisons de sécurité. Le service de police a cependant présenté une carte avec le secteur à éviter (en rose sur la carte).       

  • ÉCOUTEZ le porte-parole de la Ville de Montréal Philippe Sabourin sur QUB radio :  

 

À compter de midi  

Dès midi et jusqu’à la fin de la journée, l’axe du boulevard Robert-Bourassa et de l’autoroute Bonaventure dans les deux directions sera inaccessible ainsi que son entrée par l’autoroute 720.        

Les deux voies du pont Victoria seront ouvertes seulement en direction de la Rive-Sud.       

Joël Lemay / Agence QMI

Quelque 50 lignes d’autobus de Montréal, de Longueuil et d’exo seront touchées ou annulées. Les terminus Centre-ville et Mansfield ne seront pas desservis puisque les autobus ne pourront prendre l’autoroute Bonaventure.       

Le transport collectif sera à privilégier et sera gratuit dans la grande région de Montréal, de même que les vélos BIXI.       

Joël Lemay / Agence QMI

Greta ouvrira la marche  

La nouvelle égérie du climat, Greta Thunberg, une Suédoise de 16 ans, devrait marcher à l’avant du cortège avec les organisateurs et s’adresser aux manifestants à la fin du parcours.       

Le premier ministre sortant, Justin Trudeau, les chefs Yves-François Blanchet, du Bloc québécois, et Elizabeth May, du Parti vert y seront également. Une décision qui n’a pas plu à certains participants.       

La manifestation de Montréal s’inscrit dans le mouvement mondial Fridays for Future afin de pousser les gouvernements à prendre des actions concrètes pour lutter contre les changements climatiques.Plus de 2800 rassemblements sont prévus à travers le monde aujourd’hui, dont près de 300 au Canada.        

Chez nous, les gens manifesteront aussi à Québec, à Sherbrooke, à Saguenay, à Baie-Comeau et à Val-d’Or, entre autres.       

Guide pour les manifestants  

Horaire de la journée   

  • 9 h 30 : Conférence de presse des organisateurs avec la présence possible de Greta Thunberg       
  • 12 h : Départ de la marche au monument à sir George-Étienne Cartier dans le parc du Mont-Royal       
  • Entre 16 et 17 h : Discours des organisateurs et de Greta Thunberg à la fin de la marche à l’entrée de l’autoroute Bonaventure       
  • 18 h : Greta Thunberg recevra les clés de la Ville de Montréal des mains de la mairesse Valérie Plante              

Déplacement  

Pour se rendre à la manifestation, le transport en commun sera de mise via les stations de métro Sherbrooke et Place-des-Arts.       

Météo  

Environnement Canada prévoit une journée ensoleillée avec un maximum de 21 degrés en après-midi aujourd’hui.