/sports/football/alouettes
Navigation

À la défensive des Alouettes de dompter les Lions

SPO-ALOUETTES-TIGER CATS-FOOTBALL
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que le quart-arrière Vernon Adams fils purgera sa suspension d’une rencontre, la défensive des Alouettes devra disputer un fort match, ce samedi soir, à Vancouver, afin d’offrir une chance au club montréalais de l’emporter face aux Lions de la Colombie-Britannique.

L’attaque des Lions est loin d’être la plus vorace de la Ligue canadienne de football, mais il est difficile de savoir si le pivot Matthew Shiltz sera en mesure de multiplier les points au tableau en guidant l’attaque des «Als».

Après avoir accordé 37 points dans un spectaculaire gain aux Blue Bombers de Winnipeg samedi dernier, soit 34 en première demie et seulement trois dans la seconde portion du match, la défensive montréalaise devra s’ajuster plus rapidement pour dompter les Lions.

Le travail de Bob Slowik

Le coordonnateur défensif Bob Slowik mise sur l’appui de ses joueurs afin d’obtenir du succès, une collaboration qui est particulièrement appréciée par les athlètes impliqués.

«Bob fait un très bon travail pour ajuster son plan de match quand ça ne fonctionne pas, a indiqué le secondeur Henoc Muamba. Il écoute bien ses joueurs qui voient certaines choses dans le match et qui vont ensuite lui parler. Il est un des seuls entraîneurs dans ma carrière qui est capable de faire cela. C’est un homme humble qui est capable d’écouter et de s’ajuster.»

«Ça fonctionne des deux bords, a pour sa part commenté Slowik. J’ai des idées, et les joueurs ont leurs idées, nous pouvons travailler ensemble pour résoudre les problèmes. On ne peut qu’en profiter pour élever notre jeu à un autre niveau.»

Un match de 40 points

En 13 matchs cette saison, les Lions (3-10) ont inscrit 290 points, soit une moyenne approximative de 22 points par partie. Menés par le quart-arrière Mike Reilly, ils ont toutefois explosé la semaine dernière avec une victoire de 40 à 7 face au Rouge et Noir d’Ottawa. La défensive des Alouettes devra notamment avoir à l’œil les receveurs Shaquille Johnson et Bryan Burnham en zone profonde.

À propos de Shiltz, il a participé à seulement deux matchs des Alouettes cette saison, le temps de compléter 11 passes en 16 tentatives pour des gains de 107 verges.