/news/currentevents
Navigation

Petite journée pour les jurés

Ugo Fredette est accusé des meurtres de sa conjointe et d’une personne âgée

Coup d'oeil sur cet article

Les avocats au procès d’Ugo Fredette ont passé l’essentiel de la journée de vendredi à discuter de points de droit, sans la présence des jurés.

Ces discussions ne peuvent toutefois pas être dévoilées avant que le jury n’amorce ses délibérations.

Ils devront à ce moment déterminer si l’accusé de 43 ans est coupable ou non des meurtres au premier degré de sa conjointe Véronique Barbe et du septuagénaire Yvon Lacasse pendant sa cavale avec un enfant de six ans.

Deux témoins

Un peu plus tôt vendredi, deux témoins ont été entendus par la défense.

Il s’agissait d’un policier qui a expliqué avoir trouvé des traces d’empreintes digitales sur la lame d’un couteau, mais qu’il n’a pas été possible de les identifier.

Puis, un voisin de Mme Barbe est venu répéter ce que sa conjointe avait entendu le jour du drame, le 14 septembre 2017, soit qu’elle avait entendu un « cri de mort » venant de la femme quand elle a été tuée par Fredette.

Le procès reprendra lundi avec l’audition d’autres témoins, au palais de justice de Saint-Jérôme.