/lifestyle/family
Navigation

Boogie: le chien de toute la famille de Julie du Page

JM 0929 Animaux
Photo courtoisie, Julie du Page

Coup d'oeil sur cet article

Julie du Page nous présente le très mignon Boogie, un cockapoo mâle âgé de deux ans et demi qui l’a fait craquer, sans doute à cause des jolies taches de rousseur qu’il a sur le museau.

 

1• Quelle est la raison qui vous a poussée à avoir ce chien chez vous ?

Ma fille a eu de petits problèmes de santé et nous voulions un chien pour amener un petit peu de bonheur. En fait, on sentait qu’on était rendu là, dans notre cheminement familial. Les enfants étaient assez grands pour s’en occuper aussi. On sentait qu’un chien allait vraiment avoir sa place dans la famille.

2• Pourquoi ce nom ?

On cherchait un nom mignon et court. C’est ma fille qui l’a trouvé, car elle venait justement de faire un boogie au golf !

3• Pourquoi êtes-vous plus « chat » ou « chien » ?

Je suis plus chien. J’aime le côté « dépendant affectif » du chien. J’aime savoir qu’il compte sur moi. Je suis très maternelle et je prends volontiers le rôle de mère, même avec Boogie.

4• Comment décrire en quelques phrases la personnalité de votre animal ?

C’est un cockapoo, un mélange de cocker et de caniche. Il est adorable. Nous n’aurions pas pu rêver mieux comme chien pour notre famille. Il est affectueux et aime se coller et être caressé. Si on arrête de le flatter, il nous reprend la main avec son museau pour que l’on continue. C’est un chien qui s’adapte facilement à notre rythme de vie. Que l’on soit dans une période où on travaille beaucoup ou dans un week-end super sportif, il s’adapte et semble correct avec tout ça. Il est parfait pour nous ! On ne s’en passerait plus. Il n’y a rien dans sa personnalité qui peut me faire regretter d’avoir adopté Boogie.

5• Racontez-nous un fait cocasse, inusité ou particulier concernant votre animal.

Ce chien m’était destiné ! Quand je suis allée voir les chiots chez l’éleveuse, il y a eu une connexion avec Boogie. C’était lui. Est-ce sa façon de me regarder avec ses petits yeux un peu pleureurs, ses petites taches de rousseur sur le museau ou parce qu’il s’est tout de suite lové dans mon cou ? Il m’a fait craquer ! Mais, il était déjà réservé par quelqu’un depuis des mois. Alors, j’ai demandé à ce que l’éleveur me fasse signe si l’autre personne se désistait et j’ai envoyé ma demande dans l’univers... J’ai envoyé plein de pensées positives et je me suis beaucoup visualisée avec ce petit chien-là. Quoi qu’il en soit, deux semaines plus tard, le téléphone sonne et c’est l’éleveuse qui me dit : « Est-ce que les dieux vous auraient entendue » ? Elle m’offrait officiellement Boogie, car l’autre personne s’était désistée.

6• Racontez-nous un de ses mauvais coups.

S’il y a des culottes ou des chaussettes qui traînent, il les déchiquette toujours.

7• Quelle est son activité préférée ?

Soit aller courir avec mon mari ou moi, ou soit aller en voiture aussi. Il adore ça, la voiture. Je l’emmène avec moi, quand j’ai des rendez-vous, et il adore ça. Il s’installe à l’arrière et se couche.

8• A-t-il déjà eu des problèmes de santé ?

Oui, pendant un temps, il a été abonné aux otites. Il en faisait souvent, à cause de ses oreilles tombantes typiques des cockers. C’était douloureux. On a un meilleur contrôle depuis qu’on nettoie ses oreilles régulièrement et qu’on les protège lors du bain.

À propos de Julie du Page

♦ Elle interprète Sophie Duhamel, la sergente-détective à la Sûreté du Québec dans l’émission télévisée 5e rang et Emmanuelle Dumont dans Les invisibles ;

♦ On peut la suivre sur son blogue, Julie la Pie ;

♦ Elle est chroniqueuse « mode et beauté » à Salut Bonjour !