/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Jean-René Dufort

Chaque semaine, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste ainsi que quelques photos souvenirs

ENT-Lancement de la programmation de RDC
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

Des sciences à l’humour

ENT-Lancement de la programmation de RDC
Photo d'archives

Diplômé en biochimie de l’Université de Sherbrooke, le jeune homme natif de Saint-Jérôme (Saint-Antoine), avait fait ses débuts comme journaliste scientifique « sérieux », notamment pour le magazine Protégez-vous, puis était devenu reporter humoristique à l’émission de Marc Labrèche La fin du monde est à sept heures, à TQS, avant d’animer et de réaliser Infoman, émission qui obtint beaucoup de succès dès sa mise en ondes en 2000. 

Grand virage

ENT-Lancement de la programmation de RDC
Photo d'archives

Jean-René Dufort au début des années 2000, lors de l’une des premières entrevues accordées au Journal de Montréal. Sa façon décapante et rigoureuse de traiter l’actualité à la barre d’Infoman lui valut tout le respect du public et de grosses cotes d’écoute. Lui passionné de sciences, avait troqué son travail de chef de laboratoire en environnement pour se consacrer aux communications. 

Chasse aux... politiciens

ENT-Lancement de la programmation de RDC
Photo d'archives

En 2003, le futur premier ministre du Canada, Paul Martin, se prêtait au jeu d’Infoman en prétendant faire du pouce jusqu’à Ottawa. Il succédera à Jean Chrétien quelques mois plus tard et il confiera qu’Infoman était son émission préférée. Jean-René pourchasse toujours aujourd’hui nos élus avec joie. 

Une star

ENT-Lancement de la programmation de RDC
Photo d'archives

En 2003, il y a 16 ans, Jean-René lançait le simple humoristique J’suis pas plus pourri qu’un autre, sur lequel il chantait ses propres paroles du genre : « Je voudrais être une star avant la fin d’l’année ! » et « À quoi ça sert l’amour si c’est pas dans l’ 7 Jours ! » À l’époque, en plus d’être Infoman, il coanimait l’émission radio Y’é trop d’bonne heure avec Normand Brathwaite, à CKOI. 

En feu

ENT-Lancement de la programmation de RDC
x

Infoman en 2005. Il animait déjà sa populaire émission satirique depuis cinq ans et il avait remporté plusieurs distinctions, mais il était loin à l’époque de se douter qu’il récolterait autant de prix en carrière pour son travail, soit près de 40 Gémeaux et Olivier et qu’il célébrerait cette année la vingtième saison d’Infoman.


♦ Jean-René Dufort anime la 20e saison d’Infoman, en pleine période d’élections « canayennes », entouré de Chantal Lamarre, MC Gilles et Maude Vachon à la recherche (qui est aussi sa conjointe). Les jeudis à 19 h 30, à Radio-Canada, et en rediffusion les dimanches.

♦ Jean-René coanime avec la journaliste scientifique Marie-Pier Élie, l’émission Le Gros laboratoire où 100 cobayes humains, représentatifs de la population québécoise, se prêtent à leurs expériences sociales afin de trouver réponse à des questions telles : La vieillesse a-t-elle une odeur ? Est-ce que sacrer soulage la douleur ? Saison 1, les dimanches à 19 h 30, à Radio-Canada. Saison 2, sur Explora dès le 11 décembre à 21 h.

♦ L’excellente revue de fin d’année d’Infoman, sera présentée comme à son habitude le 31 décembre.