/opinion/columnists
Navigation

L’arnaque du siècle

Coup d'oeil sur cet article

La scène se passe dans le bureau du PDG d’un géant de l’alimentation.

« Monsieur, vous avez, paraît-il, une idée de génie à me proposer — une idée qui, me dit-on, révolutionnera le monde de l’alimentation et nous permettra de faire des profits records dès le prochain trimestre. Je vous écoute...

— Eh bien, c’est tout simple : comme vous le savez, depuis quelques années, nos ventes de jus et de boissons gazeuses plafonnent. Je propose qu’on lance un nouveau produit, un produit inédit qu’on s’arrachera sur les tablettes.

— Quoi ? Des tisanes glacées ? Du jus d’asperges ? Une nouvelle sorte d’alcool ?

— Non : de l’eau.

— Quoi ?

— De l’eau !

— (Stupéfait) Avec quoi ?

— Avec rien. Juste de l’eau ! Dans des bouteilles ! »

Le PDG regarde son invité sans rien dire. Puis il éclate de rire.

« Ben voyons, pourquoi les gens achèteraient-ils de l’eau ? Ils en ont déjà chez eux gratuitement ! Il y a des abreuvoirs et des champlures dans tous les bureaux, les parcs, les toilettes !

— Parce qu’on leur vendra de l’eau exotique, qui vient de loin ! De l’eau de l’Himalaya, de Provence, des îles Fidji ! De l’eau de glaciers, de l’eau de source ! De l’eau puisée au petit matin, au creux des roches ! De l’eau avec des grosses bulles, des petites bulles, pas de bulle ! De l’eau ronde, de l’eau qui a de l’ampleur, de la personnalité, du caractère !

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

— Vous me faites perdre mon temps... Comme si les gens allaient ouvrir leur portefeuille pour acheter de l’eau provenant de l’autre côté du monde ! C’est de l’eau, bordel ! De l’eau ! Il n’y a rien qui ressemble plus à de l’eau que de l’eau !

— Oui, mais voilà : on ne leur vendra pas de l’eau, mais du rêve ! Nos bouteilles ne contiendront pas seulement de l’eau, mais une certaine idée de l’eau ! De l’eau pure, de l’eau aqueuse, de la super eau ! De l’eau tellement géniale qu’à côté, les autres eaux goûteront l’eau !

— Je ne comprends pas... On va fabriquer des bouteilles spéciales avec de jolies étiquettes, c’est ça ? Comme pour le vin ?

— Non... Juste des bouteilles transparentes, c’est tout. Pour souligner la pureté du produit.

— De l’eau dans des bouteilles transparentes ? Et vous pensez qu’on va devenir riches avec ça ? Que les jeunes vont acheter ces bouteilles par caisses ?

— Non seulement ça, monsieur, mais on pourra vendre des bidons d’eau pour les bureaux, de gros bidons en plastique de plusieurs litres que les entreprises se feront livrer toutes les semaines par camions ! J’ai même inventé un distributeur d’eau à osmose inversée, qui procure de l’eau distillée et déminéralisée pure à 99 % !

— Voyons, vous rêvez, monsieur, vous délirez ! Allez, ouste, sortez de mon bureau !

— Monsieur, donnez-moi une chance, vous verrez, après quelques semaines, on vendra même notre eau dans les restaurants !

— O.K., c’est assez, j’appelle la sécurité ! Il y a une maudite limite à rire des gens... »