/sports/soccer
Navigation

MLS : un match pour trancher

MLS : un match pour trancher
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Si les prétendants au championnat de la Major League Soccer (MLS) sont connus dans l’Association de l’Est, le dernier match à disputer de cette saison sera décisif dans l’Ouest alors que quatre candidats se battront pour les deux places disponibles.

Le classement va comme suit dans cette association: les Timbers de Portland (46 points), le FC Dallas (45 pts), les Earthquakes de San Jose (44 pts) et les Rapids du Colorado (42 pts) occupent les rangs 6 à 9, et peuvent toujours aspirer à participer aux éliminatoires.

Parmi ces équipes, les Timbers ont la pression d’avoir atteint la finale de la Coupe MLS l’an dernier. Les Earthquakes, eux, ont complètement bousillé leur bonne saison en subissant un revers lors des cinq dernières rencontres. Les deux clubs s’affronteront dimanche. Une victoire assurerait la qualification de l’un ou l’autre, mais un match nul demanderait maints calculs.

Pour sa part, Dallas aura une proie facile à sa merci, alors qu’il affrontera le Sporting de Kansas City, déjà éliminé de la course. Dans son cas, une victoire serait très appréciée, mais une défaite ne les condamnerait pas nécessairement, advenant que ses deux plus proches poursuivants subissent le même sort.

Les Rapids n’ont plus vraiment leur destin entre les mains. Ils affronteront les champions de la saison régulière, le Los Angeles FC, à l’étranger, et devront absolument gagner. Encore là, un gain ne les assure pas d’une place. En cas d’égalité, c’est le nombre de victoires, puis le différentiel de buts qui départagera les équipes.

Moins serré dans l’Est

Comme mentionné plus haut, les équipes prétendantes dans l’Est sont déjà connues. Cependant, les clubs peuvent toujours s’assurer d'obtenir l’avantage du terrain en terminant dans les quatre premiers de leur association. Le D.C. United, détenteur du quatrième rang de l'association au moment d’écrire ces lignes, affrontera le très faible FC Cincinnati dimanche.

Les Red Bulls de New York et le Toronto FC sont les autres équipes qui peuvent aspirer à l’avantage du terrain, et ainsi rejoindre le New York City FC, l’Atlanta United FC et l’Union de Philadelphie.

Une autre course à finir

Un autre duel intéressant sera celui pour le Soulier d’Or de la MLS. Avant les confrontations de dimanche, Carlos Vela, du Los Angeles FC trône en tête des meilleurs buteurs avec ses 31 buts. Zlatan Ibrahimovic (Galaxy de Los Angeles) n’est pas très loin derrière avec 29 réalisations. Le podium est complété par le Vénézuélien Josef Martinez (Atlanta), qui compte 26 filets.

Par ailleurs, l’Impact de Montréal ne compte que deux des 50 meilleurs buteurs de la MLS cette saison, soit Saphir Taïder, qui compte neuf buts, et Orji Okwonkwo, qui a marqué à sept reprises.