/sports/hockey
Navigation

La nouvelle vie de Cristobal Huet

La nouvelle vie de Cristobal Huet
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après une carrière bien remplie devant le filet, Cristobal Huet chausse toujours ses patins, mais ne porte plus ses jambières.

Celui qui a disputé sept campagnes dans la Ligue nationale de hockey (LNH), dont trois avec le Canadien de Montréal, est maintenant l’entraîneur des gardiens du Lausanne Hockey Club en Suisse, équipe qui s’est imposée 4 à 3 face aux Flyers de Philadelphie en match préparatoire, lundi.

«C’est une belle victoire pour nous en tant que club européen de parvenir à battre un club de la LNH», a indiqué Huet en entrevue à l’émission «Les Partants» de la chaîne TVA Sports, mardi.

«Ce sont souvent des matchs pièges pour les formations de la LNH. Une équipe joue le match de sa vie, tandis que l’autre dispute seulement une partie préparatoire.»

De bons souvenirs

Le point culminant de la carrière de Huet dans la LNH est certainement sa conquête de la coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2010, mais il garde aussi d’excellents souvenirs de ses trois saisons devant le filet du Tricolore.

«Ç’a été une période très importante pour moi, à la fois dans ma vie d’athlète et dans ma vie personnelle. J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer pour le Canadien et dans cette ville.»

Huet peut d’ailleurs se vanter d’être l’un des très rares hommes à avoir eu Carey Price comme gardien substitut.

«Ça se voyait tout de suite que Carey allait être un gardien dominant dans cette ligue. Je suis fier de l’avoir épaulé à ses débuts.»

Le hockey français en plein essor

Depuis le passage de Huet dans la LNH, de plus en plus de joueurs français sont parvenus à se tailler un poste dans le circuit Bettman. Pierre-Édouard Bellemare, Antoine Roussel et Alexandre Texier peuvent notamment remercier l’ancien gardien d’avoir pavé la voie.

«C’est bien pour le hockey français. La porte est ouverte à tout le monde maintenant. Ça me fait très plaisir de voir tous ces joueurs français dans la LNH.»

Même si Huet garde un œil sur les activités du circuit Bettman, il avoue être plutôt occupé avec le Lausanne HC, lui qui entame une deuxième campagne en tant qu’entraîneur des gardiens.

«On a une grosse saison devant nous avec la Ligue des champions notamment, mais j’ai beaucoup de plaisir à faire ça. C’est quelque chose que je maîtrise et que je connais.»

Après son passage dans la LNH, Huet a conclu sa carrière en Suisse où il a disputé huit saisons, dont six à Lausanne. L’organisation doit d’ailleurs retirer son numéro 39 lors d’une cérémonie qui aura lieu samedi.