/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Il a laissé son emploi pour lancer une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac

Il a laissé son emploi pour lancer une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Après la naissance de sa fille, Benoît Linselle a décidé d’écouter sa petite voix intérieure et de poursuivre son rêve entrepreneurial pour une planète plus en santé. C’est avec cette volonté qu’il a mis sur pied Zest au printemps dernier, une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac.

Les clients qui souhaitent acheter des aliments et des produits ménagers n’ont qu’à se diriger sur la plateforme de Zest puis commander en ligne.

Benoît s’occupe ensuite de la livraison de la marchandise par Communauto. «Je prête même les récipients réutilisables que je viens récupérer plus tard», précise le Français d’origine de 33 ans.

«Mon but est de rendre le zéro déchet accessible au plus grand nombre. C’est pourquoi je me concentre pour le moment à offrir des produits du quotidien».

Benoît Linselle
Courtoisie
Benoît Linselle

 

À l’heure actuelle, on retrouve une centaine de produits issus de fournisseurs québécois sur la plateforme de l’entrepreneur, allant des pâtes au beurre d’arachide jusqu’aux détergents biodégradables.

Il a laissé son emploi pour lancer une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac
Courtoisie

«On reçoit des grosses quantités de marchandise qu’on répartit par la suite dans de petits contenants réutilisables prêts à être livrés chez nos clients».

Zest couvre une bonne partie de l’île de Montréal et Laval. «J’aimerais étendre nos activités à d’autres secteurs de l’île et des alentours sous peu et éventuellement livrer en vélo!»

D’ingénieur à entrepreneur

Avant de démarrer son entreprise, Benoît avait une tout autre vocation. «J’étais ingénieur et après la naissance de ma fille, j’ai eu une sorte d’épiphanie. Je me suis rendu compte que ce que je faisais au quotidien ne me rendait pas heureux».

Voyant le sort de la planète devenir de plus en plus incertain en raison des changements climatiques, l’entrepreneur a décidé de prendre les grands moyens.

Il a laissé son emploi pour lancer une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac
Courtoisie

«Je me suis inscrit à un accélérateur d’entreprise en décembre dernier afin de m’aider à peaufiner mon projet».

Pendant trois mois, le père de famille s’est creusé les méninges pour trouver une idée de business qui rassemble ses valeurs.

«Je voulais créer quelque chose pour aider les gens qui veulent réduire leur empreinte écologique en lien avec leur alimentation, mais qui n’ont pas beaucoup de temps ou de ressources pour le faire».

Il est finalement arrivé avec le concept de Zest. Le trentenaire a dernièrement décidé de laisser son emploi d’ingénieur de côté pour se consacrer à 100% à son entreprise.

Il a laissé son emploi pour lancer une épicerie en ligne de produits écoresponsables en vrac
Courtoisie

«Oui c’est un sacrifice financier, puisque je ne toucherai plus un salaire aussi élevé, mais c’est nécessaire si je veux aller de l’avant et réaliser mes rêves». 

Créer une communauté

Même si son entreprise n’en est qu’à ses débuts, Benoît reconnaît que la gestion représente son lot de défis. «La logistique en ce qui a trait à la livraison est particulièrement complexe».

Dans cette optique, l’homme d’affaires aimerait développer un réseau de points de chute à l’aide de partenaires volontaires afin d’offrir «plus de flexibilité aux clients».

«En gros, on cherche des gens partants à héberger nos paniers. Ça permettrait d’économiser du temps, de réduire notre empreinte écologique et de créer un écosystème de citoyens et de commerçants prêts à faire des efforts pour l’environnement».

«Je veux donner la possibilité de changer les choses».

Pour ceux qui souhaiteraient devenir partenaires, c’est par ici!  

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux