/news/elections
Navigation

Trudeau s’explique sur ses deux avions de campagne

Trudeau s’explique sur ses deux avions de campagne
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le chef libéral Justin Trudeau a dû expliquer, jeudi, pourquoi il utilise deux avions de campagne, une situation qui fait dire à son rival conservateur qu’il est un «faux écolo». 

• À lire aussi: Scheer et Trudeau sur la défensive 

• À lire aussi: «Je suis personnellement pro-vie» – Andrew Scheer 

«On a deux avions de campagne qui nous permettent de faire une campagne dans tous les coins du pays, de faire plus d’événements, de rencontrer plus de Canadiens que n’importe quel autre parti politique, parce qu’on sait que c’est important que les gens puissent rencontrer et interpeller leur chef», a fait savoir M. Trudeau, jeudi, à Montréal. 

Il revenait sur cette question qui s’est insérée dans la campagne mercredi. Pendant le Face-à-Face 2019, le chef conservateur Andrew Scheer l’a accusé d’être un «hypocrite» sur les questions environnementales, lui demandant pourquoi il était le seul chef de parti politique à avoir deux avions pour la campagne électorale. 

À ce propos, le chef libéral avait rétorqué que les conservateurs étaient les seuls qui n'avaient pas acheté de crédits de carbone pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Il a repris le même argument jeudi. 

«Andrew Scheer ne croit pas qu’il faut lutter contre les changements climatiques. Il ne croit pas qu’on doit avoir un plan et il veut [...] que la pollution soit gratuite», a-t-il déclaré. 

Faux écolo 

Par ailleurs, Justin Trudeau a déploré ce qu’il considère comme une attaque systématique des conservateurs pour discréditer les environnementalistes. «C’est ce que font les conservateurs et les gens de droite quand ils se sentent menacés. Ils essaient de détourner la conversation et attaquent les environnementalistes et les leaders», a-t-il ajouté. 

De son côté, M. Scheer ne s’explique pas cette situation, puisque l’avion des conservateurs a «suffisamment d'espace pour les bagages et l'équipement», a-t-il fait savoir en campagne au Nouveau-Brunswick. 

«Nous avons pris la décision d’avoir seulement un avion. Notre avion utilise moins d’essence que l’avion principal de Justin Trudeau», a-t-il ajouté, qualifiant de nouveau son rival libéral «d’hypocrite» et de «faux écolo». 

Le Parti conservateur soutient que son équipe, pendant la campagne, émet près trois fois moins de GES que l’équipe Trudeau. 

«C’est à lui d’expliquer pourquoi il pense que l’achat de crédits pour le carbone excuse le fait qu’il utilise bien plus d’énergie que notre campagne», a poursuivi Andrew Scheer.