/entertainment/movies
Navigation

«Ce n’est pas du cinéma»: Scorsese crée la polémique autour des films Marvel

«Ce n’est pas du cinéma»: Scorsese crée la polémique autour des films Marvel
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L.A. | Le réalisateur Martin Scorsese a créé vendredi un début de polémique à Hollywood en déclarant que les films de superhéros comme ceux produits par les studios Marvel n’étaient à son sens « pas du cinéma » et s’apparentaient davantage à un « parc d’attractions ».

« Je ne les regarde pas. J’ai essayé, vous savez? Mais ce n’est pas du cinéma », a lancé le réalisateur, âgé de 76 ans, au magazine britannique « Empire » qui lui demandait s’il avait déjà vu des films de l’univers Marvel.

« Honnêtement, ce à quoi ils me font le plus penser, aussi bien faits soient-ils, avec des acteurs qui donnent le meilleur dans de telles circonstances, c’est à des parcs d’attractions », poursuit Martin Scorsese, qui était interviewé à l’occasion de la sortie prochaine de son nouveau film « The Irishman », produit par Netflix.

Pour lui, « il ne s’agit pas de cinéma fait par des êtres humains qui cherchent à transmettre des émotions et des expériences psychologiques à un autre être humain ».

Ces commentaires peu amènes de l’auteur de films aussi légendaires que « Taxi Driver », « Raging Bull », « Les Affranchis » ou « Casino », ont secoué Hollywood, où il est adulé par de nombreux professionnels du cinéma.

« Martin Scorsese est l’un de mes 5 cinéastes préférés », a écrit vendredi sur Twitter James Gunn, qui a réalisé pour Marvel « Les Gardiens de la Galaxie ». « J’ai été scandalisé quand les gens ont manifesté contre +La Dernière Tentation du Christ+ sans avoir vu le film. Je suis aujourd’hui attristé qu’il juge mes films de la même manière », déplore James Gunn.

« Ceux qui pensent que Marvel cherche seulement à faire des manèges pour parcs d’attractions sont injustes et cyniques », a réagi de son côté Christopher Robert Cargill, coscénariste de « Docteur Strange » et qui travaille à la suite de ce film.

« Je n’en veux pas à Scorsese. L’homme est un génie » mais « je pense que l’une des plus grandes erreurs de la pensée moderne est que le cinéma doit être difficile à appréhender », a-t-il ajouté sur Twitter.

« Non seulement cela balaye beaucoup de grands films que la plupart des gens qualifient de cinéma, mais cela remet en cause l’idée que le cinéma peut être accessible à tous, qu’il peut capter l’imagination d’un enfant de huit ans », estime le scénariste.

La saga Marvel lancée en 2008 avec « Iron Man » est l’une des plus lucratives de l’histoire du cinéma, avec près de 23 milliards de dollars récoltés dans le monde en autant de films. « Avengers: Endgame » a décroché cet été le record de recettes, avec plus de 2,79 milliards, précédemment détenu par « Avatar ».