/entertainment/tv
Navigation

«Coups de food»: Sébastien Benoit a encore soif de découvertes culinaires

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay Sébastien Benoit et Ève Landry

Coup d'oeil sur cet article

Bien qu’il ait déjà complété le tournage de cinq saisons de l’émission «Coups de food» diffusée à Zeste, Sébastien Benoit continue de faire des découvertes.

Attablé avec ses nouveaux invités qui l’accompagneront en ondes à compter du 11 octobre, l’animateur a encore élargi ses horizons culinaires cet été. Il a, entre autres, eu droit à des repas «exotiques» aux côtés du chef Normand Laprise à Kamouraska et de l’actrice Charlotte Aubin dans le Quartier chinois, à Montréal.

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay

«Avec Normand Laprise, le grand chef du Toqué, on mange du phoque. Drôle de goût; c’était ferreux, un peu comme du foie de veau, a précisé Sébastien Benoit. Avec Karine Gonthier-Hyndman, dans un hindsum chinois, on a mangé des pattes de coq.»

Une de ses récentes visites à Montréal a aussi été synonyme de nouveauté. «Anne-Élisabeth Bossé m’a emmené dans un café que je n’avais jamais vu, dont je n’avais jamais entendu parler, et j’aime ça. Il est en face du Cinéma Beaubien, s’appelle le Elsdale, et était merveilleux.»

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Finir son assiette

Se qualifiant de «grand amoureux de la bouffe», Sébastien Benoit a passé avec plaisir 14 heures par journée de tournage à visiter quatre établissements culinaires avec chacun de ses invités. Mais même s’il savoure les plats qu’on lui propose, il avoue sincèrement ne pas pouvoir manger tout ce qu’on lui apporte.

«La première année, j’étais comme un golden retriever, je finissais mes assiettes, s'est-il rappelé. Le réalisateur me disait "attention, pèse-toi, oui, c’est appétissant..." Maintenant, c’est la première chose que je dis à mes invités, qu’on n’essaie pas de finir les assiettes. Pour rassurer les gens, une fois la caméra déposée, on a toujours des volontaires qui vont prendre un malin plaisir à manger. On ne veut pas gaspiller.»

L’abondance de nourriture représente d’ailleurs un défi pour celui qui dit s’entraîner pour manger, détestant l’idée de se priver à table.

«C’est un "show" extrêmement agréable à faire, mais j’avoue que le défi, c’est d’arriver au quatrième restaurant – c’est professionnel de ma part et de celle de mon invité – et d’avoir le même enthousiasme et la même faim.»

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Pas d’huîtres, pas de champignons

Par contre, Sébastien Benoit ne salive pas toujours en salle à manger.

«On a beau essayer de toutes les manières, avec tous les assaisonnements, les huîtres et moi ne font pas bon ménage. Je ne suis pas un gars non plus qui tripe sur les champignons. Avant, on tournait "Coups de food" en automne et, souvent, les restaurateurs voulaient nous faire plaisir avec des champignons poêlés. Je sais qu’il y en a qui raffolent de ça, mais ce n’est pas ma tasse de thé.»

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Or, une chose est sûre, il s’amuse toujours autant avec ceux et celles qui se délectent à ses côtés.

«Ce qui est le fun avec "Coups de food", c’est que ce n’est pas cérébral. Ce n’est pas nécessairement "hum, j’aime bien l’acidité de ce plat qui se marie bien avec le gras au fond de mon assiette". Si tu veux le faire, tu peux, mais si tu as juste le goût de dire "mozus que c’est bon!", c’est ça aussi. C’est beaucoup d’émotions.»

Lors du premier épisode de la cinquième saison de «Coups de food», qui sera diffusé à Zeste le 11 octobre à 22 h, Sébastien Benoit se mettra à table avec Patrice Robitaille. Tout au long de la saison, l’émission sera diffusée les vendredis à 22 h, et proposée en rediffusion les samedis à midi, ainsi que les dimanches à 17 h.

Sébastien Benoit et Ève Landry
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Les invités de la 5e saison, d’une ville à l’autre:

  • Montréal: Charlotte Aubin, Anne-Élisabeth Bossé, Jean-Marc Généreux, Karine Gonthier-Hyndman, Marc Hervieux et Ève Landry
  • Laval: Kevin Raphaël
  • Québec: Ève-Marie Lortie et Patrice Robitaille
  • Sherbrooke: Pierre Hébert
  • Beloeil: Anne Casabonne
  • Saint-Jean-sur-Richelieu: Étienne Boulay
  • Kamouraska: Normand Laprise