/news/education
Navigation

Longueuil: «Des cours comme ça, on ne veut pas voir ça»

#17 Paul-De Maricourt
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Avec son asphalte craquelé, ses mauvaises herbes et ses clôtures métalliques rouillées, la cour de l’école Paul-De Maricourt, à Longueuil, est l’une des pires visitées par Le Journal.

  • Pour consulter tous les textes de notre palmarès des cours d'école, cliquez ici.

Il est en effet difficile de trouver une cour de récréation plus moche: outre sa mauvaise mine, environ le tiers de sa superficie est occupé par des classes modulaires, puisque l’école est pleine à craquer.  

«Ça fait dur, lance Stéphanie Hétu, maman de deux élèves. Il n’y a que de l’asphalte cassé, très peu de jeux, c’est le strict minimum.»  

 La section réservée aux petits de la maternelle, sur le côté de l’école, ressemble ni plus ni moins à un enclos: on n’y retrouve que de l’asphalte en mauvais état et le tracé d'un labyrinthe où les mauvaises herbes se sont frayé un chemin.  

#17 Paul-De Maricourt
Photo Chantal Poirier

Dans la cour des grands trônent deux paniers à ballon, deux paniers de basketball, dont un sans filet, et deux poteaux de ballon-poire rouillés. Même les deux seuls arbres de la cour sont mal en point.  

 «On ne veut plus voir ça»

À la Commission scolaire Marie-Victorin, le directeur général adjoint Marc-André Petit l’admet sans détour: «Des cours comme ça, on ne veut pas voir ça.»  

Toutefois la situation ne devrait plus durer très longtemps, puisque cette cour d’école doit être rénovée l’an prochain.  

#17 Paul-De Maricourt
Photo Chantal Poirier

Un budget d’environ 150 000$ est prévu pour la rénovation de cet espace de jeu. Une dizaine d’écoles de la même commission scolaire bénéficieront d’un budget similaire pour redonner un second souffle à leur cour d’école, l’an prochain.  

À l’école Paul-De Maricourt, un appel vient d’être lancé aux parents pour former un comité chargé de repenser la cour.  

Stéphanie Hétu a bien l’intention de s’impliquer. Elle rêve déjà de classe extérieure et de verdure. Sa fille Alice, 5 ans, aimerait bien une butte pour glisser l’hiver. «On va travailler très fort pour faire quelque chose de mieux», lance Mme Hétu.

Paul-De Maricourt, Longueuil

  • Note obtenue dans notre évaluation: 20 %
  • Fait à signaler: Très peu d’aménagements. Principalement asphalte et clôture métallique en mauvais état. La cour sera rénovée l’an prochain.