/sports/football/alouettes
Navigation

«Un sentiment exceptionnel» –Kristian Matte

Coup d'oeil sur cet article

Les joueurs des Alouettes ont célébré cette participation aux éliminatoires assez sobrement. Ils étaient animés par un sentiment de fierté même s’il reste encore quatre rencontres à disputer à leur calendrier régulier.

« C’est un sentiment exceptionnel, a souligné Kristian Matte. Ça fait longtemps que je suis ici et ça fait longtemps qu’on n’a pas participé aux éliminatoires.

Pour moi, c’est spécial, mais ça l’est aussi pour la foule. Je n’ai jamais vécu une telle ambiance et on sait que les amateurs sont là pour nous. On veut gagner pour eux plus que nous-mêmes. Je suis très excité. »

Les Alouettes viennent aussi de battre l’une des puissances de la LCF à deux reprises.

« C’est la première fois de la saison qu’on bat la même équipe à deux reprises, a précisé Matte. Pour nous, c’est spécial. Calgary est une bonne équipe. On a fait notre travail même si ce n’était pas toujours beau. »

Petite ombre au tableau. Le garde Tony Washington s’est blessé sérieusement au niveau de la cheville au deuxième quart. On ne connaît pas encore la gravité, mais sa présence au prochain match est incertaine.

Chris Schleuger l’a remplacé comme garde à gauche alors que Landon Rice est entré dans le match à droite. Ce fut la bonne décision, car les Stampeders n’ont réussi qu’un sac.

Une étincelle signée Alford

Mario Alford avait mentionné qu’il voulait être une étincelle pour les Alouettes. Il est passé de la parole aux actes. Au troisième quart, il a inscrit un touché de 85 verges sur un dégagement pour niveler la marque 17-17. Un point tournant. Après avoir traversé la première vague de plaqués, l’Américain est passé en deuxième vitesse pour filer dans la zone des buts.

« C’était mon plan de créer quelque chose, a souligné Alford. Je ne voulais pas trop en faire. J’effectuais un retour après une absence au jeu de cinq mois. Je sentais que mes jambes étaient fraîches. »

Avec cette victoire, les Alouettes sont maintenant assurés de présenter la demi-finale de l’Est au Stade Percival-Molson. Si la tendance se maintient, les Eskimos d’Edmonton seront les visiteurs en raison du croisement avec la section Ouest.