/news/education
Navigation

[PHOTOS] Voici les pires cours d'école à Montréal, à Laval et à Longueuil

Coup d'oeil sur cet article

Le Journal vous présente les meilleures et les pires cours d’école selon les évaluations réalisées dans cinq grandes villes de la province: Montréal, Laval, Longueuil, Québec et Lévis. Le nombre d’écoles peut varier d’une ville à l’autre, puisque plusieurs cours de récréation peuvent avoir obtenu le même score. Des cours d'école n'ont pas été évaluées parce que des travaux étaient prévus cet été ou s'y déroulaient lors de notre passage.  

  • Pour consulter tous les textes de notre palmarès des cours d'école, cliquez ici.

Voici les pires cours d'école à Montréal, à Laval et à Longueuil.   

Montréal   

3e position (27%)   

École Camille-Laurin  

Photo Roxane Trudel

Michelangelo International Elementary School 

Photo Roxane Trudel

École Notre-Dame-de-Fatima  

Photo Roxane Trudel

2e position (23%)   

École Saint-Gabriel-Lalemant, annexe  

Photo Daphnée Dion-Viens

Lorsqu’elle était à la garderie, la petite Adriana avait l’habitude de s’amuser à l’extérieur dans des modules de jeu et de petites cabanes en bois. L’élève de maternelle 4 ans joue aujourd’hui dans une cour d’école mal en point.   

Cliquez ici pour lire la suite.    

École Marc-Aurèle-Fortin, annexe  

Photo Roxane Trudel

1re position (20%)   

École des Nations  

Photo Roxane Trudel

Laval   

3e position (33%)   

École du Boisé (nouvelle école de Vimont-Auteuil)  

Photo Roxane Trudel

La cour de récréation d’une école flambant neuve, à Laval, est un immense désert d’asphalte, sans verdure, ni banc, ni ombre, entourée d’une immense clôture métallique.   

Cliquez ici pour lire la suite.    

2e position (27%)   

École L’Envolée  

Photo Roxane Trudel

1re position (20%)   

École Jean-XXIII  

Photo Roxane Trudel

Longueuil  

3e position (43%)   

École Adrien-Gamache  

Photo Roxane Trudel

École Gentilly  

Photo Roxane Trudel

2e position (33%)   

École Lionel-Groulx  

Photo Roxane Trudel

1re position (20%)   

École Paul-De Maricourt  

Photo Chantal Poirier

Avec son asphalte craquelé, ses mauvaises herbes et ses clôtures métalliques rouillées, la cour de l’école Paul-De Maricourt, à Longueuil, est l’une des pires que Le Journal a visitées.   

 Cliquez ici pour lire la suite.    

Pour tous les résultats, consultez notre carte interactive ci-dessous.   

  • Cote supérieure à la moyenne
  • Cote moyenne
  • Cote inférieure
  • Cette cour d'école n'as pas été évaluée

Chaque symbole de cette carte correspond à une école. Son diamêtre est proportionnel au nombre d'élèves qu'elle accueille. Sa couleur indique sa cote en matière d'aménagements et autres facteurs. Sélectionnez-le pour en savoir plus à son sujet. Pour afficher la carte en plein écran, sélectionnez le .

Pour consulter la liste des pires cours d'école à Québec et à Lévis, cliquez ici.   

Montréal: les cours d’école les moins vertes mais les mieux entretenues   

Même si c’est à Montréal que la moyenne des notes obtenues est la plus basse, c’est aussi dans la métropole que l’on retrouve les cours d’école les mieux entretenues (moyenne de 2,12 sur 3). À la Commission scolaire de Montréal, on indique avoir récemment multiplié les travaux de rénovation: deux cours d’école sur trois ont fait l’objet de mesures d’embellissement ou de travaux majeurs au cours des 10 dernières années. Par contre, c’est à Montréal que l’on retrouve le moins de verdure dans ces espaces de jeu (moyenne de 1,18 sur 2).   

La région de Québec devance celle de Montréal   

Les cours d’école de Québec et de Lévis obtiennent de meilleurs résultats globaux que celles de la grande région de Montréal (69% contre 62%). Dans la région de la capitale, les cours visitées étaient souvent plus vertes et mieux équipées que celles situées dans la métropole ou en périphérie, où les espaces de jeu vides sans modules de jeu ou équipements sportifs étaient plus fréquents.   

Longueuil et Lévis: les cours d’école les plus vertes   

Les villes de Longueuil et de Lévis peuvent se vanter d’avoir les cours d’école les plus vertes, avec une note moyenne de 1,62 sur 2 pour ce critère. Sans surprise, le gazon et les arbres étaient davantage présents en banlieue qu’en ville. Les cours sont généralement plus grandes en banlieue, si bien que la verdure résiste probablement mieux au piétinement quotidien de centaines d’écoliers.