/news/health
Navigation

Un navire de croisière de New York amène la gastro à Québec

Coup d'oeil sur cet article

Les croisiéristes à bord du Caribbean Princess en provenance de New York sont débarqués à Québec jeudi dernier alors qu’une éclosion de gastro avait alerté l’équipage.  

«Soyez avisés que durant la croisière, il y a eu une légère augmentation de cas de maladies gastro-intestinales parmi les invités», peut-on lire sur une affiche du Princess Caribbean en date du 4 octobre.  

L’avis recommandait aux nouveaux croisiéristes de se laver les mains régulièrement, d’utiliser du désinfectant, de minimiser les contacts physiques avec autrui et d’utiliser les toilettes de leur propre cabine en guise de précaution.  

Si l’équipage a indiqué avoir réagi en conséquence en lançant une opération de désinfection avant l’embarcation des passagers suivants, l’administration portuaire de Québec n’avait pas d’information à nous donner à ce sujet et il a été impossible de savoir si le Port a informé la Santé publique de la région de la situation.  

Pas d’informations  

Contactées par le Journal vendredi, les relations médias du Port n’avaient pas de renseignements sur cette histoire. Même discours deux jours plus tard alors que le bateau est reparti depuis 48 heures avec de nouveaux touristes et que les anciens ont eu le temps de quitter la ville.  

Le service des communications de l’aéroport de Québec, par lequel les croisiéristes passent pour retourner chez eux, n’avait pas non plus d’information sur cette éclosion.  

Le Caribbean Princess fait régulièrement la navette entre New York et Québec. D’une longueur de 290 mètres et possédant 900 cabines, il peut accueillir jusqu’à 3 100 passagers à son bord. Le navire sera de retour à Québec le 24 octobre prochain.