/opinion/columnists
Navigation

[EN RAPPEL] Petit rappel boisé

Coup d'oeil sur cet article

  • Il est normal que vous trouviez un morceau de bois dans un pogo.
  • Le téléphone sera intelligent quand il refusera les textos avec fautes d’orthographe.
  • T’as du caractère quand ton entraîneur personnel prend du poids.
  • « Divorce » devrait s’écrire en deux mots.
  • Je dois être un homme objet. Tout le monde m’appelle « Chose ».
  • Dans une disco, avant c’est ma blonde qui rendait jaloux. Astheure, c’est le gars qui la cruise.
  • Tu seras riche quand tu seras capable de prendre une brosse au Centre Bell.
  • Mot d’enfant : « Quand je serai grand, j’aimerais devenir pinotte d’avion. »
  • L’automne, il pleut toujours à Temps-couvert.
  • À vendre : Équipement de mise en forme n’ayant presque pas servi. Demandez Le Gros.
  • Pénurie de pot, mais heureusement, motards et gangs de rue sont là pour assurer les services essentiels.
  • Découverte scientifique : pour s’endormir, les moutons compteraient des humains.
  • Soirée mathématique : faire un trip à trois dans un quatre par quatre en allant dans un cinq à sept deux pour un. Apportez votre vingt.
  • Nouvelle phrase dans le répertoire de la police : « On voudrait voir les plants de la maison. »
  • Legault veut geler le salaire des médecins et les médecins veulent geler Legault.
  • Le vin contiendrait peu de vitamines. C’est pour ça qu’il faut en boire beaucoup.
  • Science : Le pouvoir d’attraction entre une chemise blanche et la sauce à spaghetti serait très puissant.
  • Cette histoire de signes religieux n’a ni queue niqab.
  • Le coach ne change rien à l’alignement lorsque son club gagne. Ça veut donc dire que les joueurs en attente doivent espérer une défaite de leurs coéquipiers pour jouer. C’est fort l’esprit d’équipe.
  • Un jour, tu auras besoin d’un médecin, d’un avocat, d’un menuisier. Tous les jours, tu auras besoin d’un agriculteur.
  • Une belle phrase à retenir pour les adeptes des réseaux sociaux : « Pour pointer du doigt, il faut avoir les mains propres. »

À DEMAIN

Perdrix oblige.