/sports/hockey
Navigation

Patrick Roy appelle à l’humilité

L’entraîneur des Remparts tient à ce que son équipe demeure humble malgré le bon début de saison

Quebec
Photo d’archives, stevens leblanc Patrick Roy a rappelé à ses joueurs que la saison est encore jeune et que le bon début de saison que connaissent les Remparts n’est pas nécessairement un gage de succès.

Coup d'oeil sur cet article

Après sept matchs, les Remparts de Québec montrent une fiche de cinq victoires et deux revers, et ils possèdent la troisième meilleure fiche offensive de la LHJMQ, à égalité avec deux autres formations. Rien pour s’enfler la tête, toutefois, prévient l’entraîneur de l’équipe Patrick Roy.

C’est le message qu’il a adressé à ses joueurs mardi, à leur retour à l’entraînement après un voyage fructueux de trois victoires en autant de matchs dans les Maritimes, et qu’il a répété devant les médias présents au Pavillon de la Jeunesse. « Ce qu’on veut, c’est continuer de travailler fort dans les entraînements et demeurer humbles. On a un bon début de saison sur la route, mais on joue devant nos partisans ce week-end et on veut leur donner un bon spectacle », a-t-il mentionné.

Un message que partageait le vétéran et capitaine de l’équipe, Félix Bibeau.

« On n’a pas encore gagné un match à Québec cette saison. Oui, on a été bons en fin de semaine, mais on doit tourner la page et rester humbles puisque c’est ce que les bonnes équipes font. Que ça fasse 10 matchs que tu gagnes ou 10 matchs que tu perds, tu dois venir à l’aréna avec tes bottes de travail et garder la même mentalité, rester positif et travailler fort. »

JEUNE DÉFENSIVEMENT

Comme il l’avait mentionné le week-end dernier, Roy a réitéré son désir de voir son équipe réduire le nombre d’occasions de marquer qu’ils donnent à l’adversaire. Surtout que vendredi ils ne pourront se permettre d’offrir des occasions de compter sur un plateau d’argent à la puissante attaque des Saguenéens de Chicoutimi. « On donne toujours entre 10 et 12 occasions de marquer par match. Si on pouvait réduire ça, ça aiderait. Quand on fait une erreur, on en fait une bonne et il faut couper ça. »

Les carences en défensive de l’équipe étaient en quelque sorte prévisibles en début de saison puisqu’il s’agit de la position à laquelle les Remparts sont les plus jeunes. En plus, ils devront se passer des services de Nicolas Savoie durant quelques semaines en raison d’une blessure au ménisque du genou gauche.

« Nous sommes jeunes et c’est ma responsabilité de montrer l’exemple, a mentionné l’arrière de 20 ans Darien Kielb. On doit se concentrer à réduire l’écart avec le porteur de la rondelle et s’assurer de bien utiliser notre bâton pour contrer l’attaque. Il faut aussi être plus physiques, car ce n’est pas difficile pour nos opposants de foncer au filet en ce moment. »

MEILLEUR LUI AUSSI

Avec ses trois buts dimanche à Saint-Jean, Kielb mène les défenseurs de la LHJMQ avec quatre filets cette saison. Mais il doit, lui aussi, être meilleur dans son territoire, comme l’a mentionné son entraîneur.

« Dimanche, il a créé de l’attaque autant en zone offensive qu’en zone défensive, a ironisé le pilote québécois. Par contre, il est arrivé en troisième, alors que le match était sur la ligne, et il a inscrit trois buts très importants. »

Nicolas Savoie ne reviendra pas avant novembre

C’est peut-être moins grave qu’anticipé, mais les Remparts devront tout de même se passer de Nicolas Savoie pour le prochain mois.

La blessure au ménisque du genou gauche qu’il a subie vendredi dernier à Charlottetown ne lui permettra pas de revenir au jeu avant le début du mois de novembre, a confirmé Patrick Roy mardi.

Il s’agit assurément d’une lourde perte puisque malgré ses 17 ans, Savoie évoluait sur la première paire de défenseurs des Diables rouges avec le vétéran Darien Kielb.

Dimanche à Saint-Jean, c’est Colton O’Brien qui remplaçait le Néo-Brunswickois aux côtés de Kielb, mais Patrick Roy aimerait qu’un autre de ses défenseurs, plus expérimenté celui-là, lui en donne davantage en l’absence de Savoie.

« On est contents de la progression d’O’Brien et de la façon dont il se comporte. C’est sûr qu’on aimerait en avoir un peu plus d’un gars comme (Dylan) Schives. Il avait quand même connu une bonne saison l’an dernier à 17 ans. Cette année, j’aimerais qu’il soit plus conservateur défensivement. On aimerait qu’il prenne la relève en l’absence de Savoie », a mentionné l’entraîneur.

MONTREUIL AUSSI

L’attaquant Gabriel Montreuil manquait aussi à l’appel à l’entraînement, mardi matin. L’ailier de 18 ans a subi une blessure à l’épaule lors du match de dimanche dernier contre les Sea Dogs de Saint-Jean, mais ne devrait pas avoir à s’absenter aussi longtemps que Savoie. « Il sera peut-être de retour vendredi, mais fort probablement dimanche », a révélé l’entraîneur-chef.

Montreuil avait connu un bon voyage dans les Maritimes, étant particulièrement efficace lors de la victoire de 3-1 des Remparts à Bathurst jeudi dernier. Il avait inscrit deux buts, dont celui de la victoire. Les Remparts sont déjà privés des services de l’ailier russe Aleksei Sergeev, blessé lui aussi à une épaule et dont le retour est également prévu au début du mois de novembre.