/news/transports
Navigation

Pont Jacques-Cartier: le ministre Bonnardel condamne l’action d’Extinction Rebellion

Pont Jacques-Cartier: le ministre Bonnardel condamne l’action d’Extinction Rebellion
Photo Agence QMI, Pascal Girard

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre François Bonnardel condamne l’action menée par des militants contre les changements climatiques qui ont décidé de grimper dans la structure du pont Jacques-Cartier, entraînant sa fermeture complète, mardi matin.  

• À lire aussi: Québec solidaire refuse de dénoncer l’action des militants

• À écouter aussi: Dutrizac «ramasse» le co-porte-parole d’Extinction Rebellion

«Je déplore fortement qu'on ait pris les automobilistes en otage ce matin. Il y a d'autres moyens de manifester, sans empêcher les automobilistes de pouvoir circuler», a réagi le ministre des Transports à l’Assemblée nationale.  

Contrairement à ce qu’a affirmé une manifestante dans une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux alors qu’elle se trouvait au sommet de la structure, M. Bonnardel nie que le message porté par ceux qui ont marché pour le climat le 27 septembre dernier n’ait pas été entendu.  

«C'est complètement faux, a dit le ministre des Transports. Vous savez, il faut arrêter de mettre en opposition développement économique et protection de l'environnement.»  

Pont Jacques-Cartier: le ministre Bonnardel condamne l’action d’Extinction Rebellion
Photo Simon Clark

«Le ministre était présent à cette marche, a rappelé M. Bonnardel. Il a mentionné qu'il avait un plan de match à dévoiler dans les prochaines semaines, sinon les prochains mois.»  

Changer les comportements  

Le ministre des Transports reconnaît qu’il peut aussi apporter sa contribution à la lutte contre les changements climatiques et à la protection de l’environnement.  

«De notre côté, on fait beaucoup pour changer les comportements des gens dans le secteur de transports. Vous comprendrez que, si on est une partie du problème, on est une partie de la solution aussi», a dit M. Bonnardel.  

Selon lui, cela passe notamment par des changements de comportement, lesquels seront encouragés par la réalisation de projets de réseaux structurants de transport en commun, comme celui de Québec.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.