/finance/business
Navigation

Pour des repas plus calmes avec les petits

Les nappes éducatives de BiMoo suscitent de l’intérêt

(PHOTO DIANE TREMBLAY)
Julie Blais, présidente de BiMoo, a de
Photo Diane Tremblay Julie Blais a développé une nappe pédagogique vendue, entre autres, dans les magasins de la Maison Simons comme celui des Galeries de la Capitale, à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Les repas peuvent être une source de stress lorsqu’un enfant est difficile à table. Pour rendre ce moment plus agréable, Julie Blais, présidente de BiMoo, a créé des nappes éducatives.

Cette mère de famille de Québec s’est inspirée de son expérience personnelle pour démarrer son entreprise en février dernier. BiMoo propose des nappes pour distraire les enfants qui refusent de manger et elles facilitent l’apprentissage d’une deuxième langue.

« Tous les enfants ou presque passent par la période où ils jettent leur nourriture par terre. Nous n’étions pas les seuls à vivre ça », raconte Mme Blais.

En attirant l’attention de son fils sur des motifs d’insectes, elle a constaté que les repas étaient moins tendus, d’où l’idée de concevoir des nappes bilingues présentant diverses thématiques illustrées par des artistes québécois.

« J’ai mijoté mon idée pendant quelque temps avant de me lancer », dit-elle.

(PHOTO DIANE TREMBLAY)
Julie Blais, présidente de BiMoo, a de
Photo Diane Tremblay

Depuis la fin de l’été, ses nappes sont vendues dans les magasins de la Maison Simons, plusieurs boutiques spécialisées et sur le site de BiMoo. Les thèmes disponibles sont les émotions, la ferme, la mer et la jungle. Selon Mme Blais, la réponse des consommateurs est très bonne puisque les ventes ont progressé de 30 % en quelques semaines.

Sociofinancement

Pour démarrer son projet, la mère de famille a réalisé une campagne de sociofinancement sur La Ruche. L’objectif d’amasser 8000 $ en 40 jours a été dépassé.

Déterminée à faire de BiMoo un succès, elle a quitté un emploi de technicienne comptable au gouvernement pour se consacrer à temps complet à son projet.

« Je n’ai jamais été aussi heureuse professionnellement », a-t-elle affirmé.

Le marché institutionnel représente la majorité de son chiffre d’affaires puisque les nappes éducatives de BiMoo ont été adoptées par les éducatrices, les orthophonistes et autres spécialistes du développement de l’enfance. De nouveaux thèmes seront disponibles très bientôt.

« J’ai déjà de la demande de la part de boutiques en France qui veulent avoir mes produits en magasin », a-t-elle ajouté fièrement.