/misc
Navigation

Robitaille en relève à Forbes-Mombleau

Le demi inséré du R et O est de retour comme partant

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le demi inséré Mathieu Robitaille évoluera comme partant pour la première fois de la saison, samedi à McGill.

Coup d'oeil sur cet article

Pièce importante de l’offensive du Rouge et Or de l’Université Laval l’an dernier, Mathieu Robitaille voit pas mal moins d’action cette année, mais la situation changera à compter du prochain match à McGill.

Robitaille frappera en relève du demi inséré Vincent Forbes-Mombleau qui s’est blessé à un genou lors du dernier match face aux Stingers de Concordia et dont l’absence pourrait être de quatre semaines.

« Quand des joueurs tombent au combat, d’autres doivent prendre la relève, a indiqué le produit des Titans de Limoilou. On souhaite toujours avoir un impact important et je veux en donner plus. Tout le monde devra hausser son jeu d’un cran en l’absence de Vincent qui est une grosse pièce de notre offensive. On sera privé de deux receveurs partants et il ne faut pas que ça paraisse. »

Blessé à un pied pendant la saison morte, Robitaille a finalement dû être opéré. Il a raté le camp de printemps en Floride et une partie du camp d’entraînement en août. Il a eu besoin d’un certain temps pour retrouver la forme à son retour.

« Depuis deux ou trois semaines, je suis de retour à mon plein potentiel, a-t-il affirmé. J’ai retrouvé mon explosion et ma forme de match. C’est cet aspect qui a été le plus long. »

Sa longue absence combinée à une utilisation moindre de la formation à cinq receveurs au profit de formations musclées avec des centres arrière ou des ailiers rapprochés ont diminué son temps de jeu.

« On utilise moins souvent une formation à cinq receveurs, a-t-il expliqué, mais Mathieu Bertrand m’a confié un rôle plus important sur les unités spéciales. L’important est le succès de l’équipe et le pointage au tableau indicateur. »

Au terme de son premier entraînement avec le premier groupe, mardi, Robitaille disait bien se sentir.

Absence aussi de pivin

Marc-Antoine Pivin est lui aussi tombé au combat contre les Stingers en plongeant dans la zone des buts pour attraper une passe de Thomas Bolduc. L’ailier espacé s’est blessé à un genou, mais son absence sera moins longue que celle de Forbes-Mombleau. Dans les deux cas, on ne parle pas d’une déchirure au ligament croisé antérieur.

Partant depuis le début de la saison du côté large du terrain, Christian Dallaire prendra la relève de Pivin. « Une position ou l’autre, ça reste des tracés de receveur, a mentionné l’ailier espacé de 5e année. Je connais bien le cahier de jeux et je veux m’amuser. Je vais faire de mon mieux si j’ai l’opportunité de capter quelques passes. Parce que je suis à ma dernière année à Laval, c’est spécial à chaque fois que je mets le pied sur le terrain. »