/sports/hockey
Navigation

Plus de peur que de mal pour les Bruins

Plus de peur que de mal pour les Bruins
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La vie va assez bien chez les Bruins de Boston, qui ont gagné leurs trois premiers matchs de la saison, mais pendant quelques instants, mardi, ils ont été envahis par l’inquiétude.

Effectivement, leur gardien Tuukka Rask a eu peine à quitter la patinoire au terme du triomphe de 4 à 3 des siens contre les Golden Knights de Vegas au T-Mobile Arena. Le Finlandais a eu besoin d’aide pour retraiter au vestiaire après avoir effectué 31 arrêts.

Toutefois, il a voulu se faire rassurant devant les journalistes.

«Ce n’était qu’une crampe. Je me sens bien», a-t-il affirmé au site officiel des Bruins, tout en élaborant sur la performance de son club au Nevada.

«Je crois que ce n’était rien de sérieux; seulement un problème musculaire ou de la déshydratation, ou un peu des deux. Je ne pense pas qu’il y ait des dégâts importants», a ajouté l’entraîneur-chef Bruce Cassidy.

Rask a disputé deux des trois affrontements de son équipe jusqu’ici, Jaroslav Halak ayant blanchi les Coyotes de l’Arizona 1 à 0, samedi.

La formation du Massachusetts terminera son périple de quatre parties dans l’ouest du continent en visitant l’Avalanche du Colorado, jeudi. Boston connaît son meilleur départ en 18 ans.