/sports/football/alouettes
Navigation

De gros souliers pour Estelle

Coup d'oeil sur cet article

Les Alouettes ont encaissé un dur coup au début de la semaine. Ils ont appris que la saison du bloqueur Tony Washington est terminée en raison d’une fracture à la cheville subie lors du dernier match. C’est Kennedy Estelle qui a obtenu le mandat de remplacer le vétéran.

Blessé à la cheville, Tony Washington ne jouera plus cette saison.
Photo d’archives
Blessé à la cheville, Tony Washington ne jouera plus cette saison.

Ce n’est pas la première fois de la saison que le nom d’Estelle est évoqué pour remplacer Washington. À la fin d’août, il s’était aussi entraîné avec les partants pour combler l’absence du vétéran, qui avait quitté l’équipe pour des motifs personnels. Toutefois, les Alouettes avaient décidé de changer de plan à la dernière minute.

Samedi, à Winnipeg, Estelle aura enfin la chance de se faire valoir avec les Alouettes. Il sera bloqueur à gauche, la même position que Washington. Chris Schleuger demeurera à la position de bloqueur, à droite.

Pour le Texan, il s’agira d’un premier match dans la LCF depuis... 2016 ! Cette saison-là, il avait disputé 11 matchs avec les Roughriders de la Saskatchewan. Par la suite, il est disparu de la carte pour des raisons obscures.

« C’est sûr que j’ai quelques papillons dans l’estomac, a indiqué Estelle au sujet de son premier match avec les Alouettes. C’est mon premier duel en plus de deux ans, mais ça reste du football. Je suis prêt pour ce défi.

Je ne crois pas que je serai rouillé. J’ai connu une bonne semaine d’entraînement. Je sais ce que je peux faire sur le terrain. »

Colosse athlétique

Malgré sa charpente, Estelle est très mobile sur le terrain.

« Kennedy est très athlétique, a expliqué Kristian Matte. Il a les bras longs. Il s’est bien entraîné cette semaine et nous avons hâte de voir ce qu’il peut faire. »

Du côté des entraîneurs, ils auront enfin la chance d’évaluer l’ancien des universités Western Alabama et du Texas en situation de match.

« La composition de notre équipe nous permet d’avoir deux Américains, a souligné Luc Brodeur-Jourdain. Il a beaucoup de potentiel. Sur le plan physique, il est armé pour avoir une belle carrière dans la LCF. On a hâte de voir comment il va se débrouiller avec les défensives adverses. »