/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar reprend la mer pour une semaine

Toujours en quête d’un premier but cette saison, le capitaine du Drakkar Gabriel Fortier (fiche de 0-4-4 en 8 matchs) et ses coéquipiers tenteront de secouer leur torpeur sur des glaces étrangères.
Photo courtoisie Toujours en quête d’un premier but cette saison, le capitaine du Drakkar Gabriel Fortier (fiche de 0-4-4 en 8 matchs) et ses coéquipiers tenteront de secouer leur torpeur sur des glaces étrangères.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Incapable de profiter d’une série de quatre parties à domicile, le Drakkar de Baie-Comeau tentera de retrouver ses repères sur une glace étrangère, vendredi soir, lorsqu’il rendra visite à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Battus à leurs cinq dernières sorties et limités à un maigre point durant leur récent séjour à la maison, les Nord-Côtiers reprennent la mer pour une série de quatre matchs sur des patinoires adverses.

Après Blainville-Boisbriand, le navire se déplacera en direction de Drummondville (samedi) avant de poursuivre ses escales vers Rimouski et Chicoutimi la semaine prochaine.

L’équipe traverse sa première séquence houleuse de la saison. « Dans ce contexte, le voyage tombe à point et va nous permettre de resserrer les liens. La pression est plus grande chez certains joueurs et le fait de jouer sur la route peut les aider », a commenté le pilote Jon Goyens.

L’histoire se répète

Le même scénario perdant semble se répéter depuis les derniers matchs et l’entraîneur-chef reconnaît que ses hommes ont de la difficulté à travailler avec la même intensité durant 60 minutes complètes.

« Les premières batailles débutent dès la première mise au jeu et il est important de commencer le match à l’heure. Malheureusement, ce ne sont pas tous les joueurs qui ont encore compris le concept. Le hockey est un jeu simple et il faut arrêter de compliquer les choses » a imagé le patron derrière le banc.

Offensive en panne

Limitée à seulement 17 buts à ses huit premières rencontres du calendrier, l’offensive du Drakkar est aussi en panne sèche, tout comme son capitaine, Gabriel Fortier (fiche de 0-4-4), toujours en quête d’un premier filet cette saison.

« Dans son cas (Gabriel), je serais plus inquiet si les chances de marquer n’étaient pas là. C’est sûr que c’est frustrant, mais il travaille fort et doit continuer de le faire. Cela va finir par débloquer », a ajouté Goyens avec confiance.