/misc
Navigation

Blanchet épargné

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | On s’attendait à des flammèches, on a eu droit à une petite braise... et ce n’est pas plus mal. 

• À lire aussi: Un dernier débat des chefs sans gagnant clair

Après un débat des chefs en anglais superficiel et acrimonieux lundi, la joute d’hier a permis aux chefs d’exposer en profondeur leur programme. 

De façon un peu étonnante, le chef du Bloc québécois a été relativement épargné, alors qu’il est en pleine montée dans les sondages. 

Yves-François Blanchet a même paru effacé durant la première heure du débat. 

Vers la fin, M. Scheer a fini par brandir l’épouvantail de la souveraineté, mais sans grande conviction, probablement en raison de la barrière linguistique. Justin Trudeau s’est contenté d’inviter les Québécois à envoyer à Ottawa des députés qui ont une chance de former le gouvernement. 

Économie 

La présence du leader du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier­­­, a été particulièrement utile sur les questions économiques. Depuis le début de la campagne, les partis fédéraux promettent sans compter, sans vraiment expliquer comment ils payeront la note. 

M. Bernier avait une tout autre réponse à offrir aux électeurs : « La seule promesse que je fais, c’est des coupures » afin d’équilibrer le budget, a-t-il lancé. Ça a le mérite d’être clair. 

Les autres chefs n’ont eu d’autre choix que de se commettre. Certains se sont retrouvés sur la défensive. 

Les conservateurs d’Andrew Scheer ont finalement décidé de dévoiler leur plateforme électorale chiffrée aujourd’hui... soit après le dernier débat des chefs. Le NPD ne s’est pas encore, lui non plus, prêté à l’exercice. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Les adversaires de M. Scheer ont eu le beau jeu d’agiter le spectre de coupures éventuelles sous un gouvernement conservateur. 

Justin Trudeau est sorti sans trop d’égratignures de ce segment, malgré ses déficits structuraux, puisque personne, sauf M. Bernier, ne promet de rétablir l’équilibre à l’intérieur d’un premier mandat. 

Les deux précédents débats des chefs ont eu l’effet de mousser l’intérêt pour les partis tiers comme le NPD et le Bloc. La performance d’Yves-François Blanchet lui a-t-elle permis de cimenter ses appuis chez les francophones ? Les 10 prochains jours seront palpitants, et déterminants.