/finance
Navigation

Une vue du fleuve à 8,9 millions$

Coup d'oeil sur cet article

Nous vous présentons chaque semaine la valse des millions qui entoure les transactions d’initiés, les ventes immobilières, les achats de biens de luxe ou autres faillites retentissantes des gens riches ou célèbres.

Somptueuse demeure à vendre 8,9 M$

Capture d’écran tirée du site de Remax, (courtier Willy Forge)

Une « somptueuse propriété en bordure du fleuve » sur l’île de Montréal vient d’arriver sur le marché pour 8,9 millions $. La demeure possède « beaucoup de marbre et (d’)autres matériaux nobles d’importation ». « La vue sur l’eau à couper le souffle est visible dans toute la propriété et la luminosité est grandiose sur les 3 niveaux de la maison », décrit le courtier Willy Forge, de Remax. C’est un entrepreneur en construction, Claude Gazaille, qui vend. Ce dernier était impliqué dans un projet avorté de 10 000 résidences près du terminal du Réseau express métropolitain à Brossard, avait rapporté Le Journal l’an dernier.

Un partenaire d’affaires de Gantcheff achète à Westmount

Un partenaire d’affaires du promoteur immobilier George Gantcheff, Simon Margel, s’est offert un condo à Westmount pour 2,7 millions $ au début octobre. L’immeuble où M. Margel achète est décrit par un courtier comme « l’immeuble le plus prestigieux et luxueux de Westmount ». L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a examiné les liens entre Gantcheff et des collecteurs de fonds du Parti libéral du Québec dans une enquête dont avait fait état Radio-Canada en 2016. Il était alors question de ce qui pourrait être « potentiellement la plus grande fraude immobilière de l’histoire du Canada ». « La SQI (Société québécoise des Infrastructures, qui a remplacé la SIQ) a accordé de nombreux contrats sans appel d’offre à (une) entreprise [...] appartenant à M. Gantcheff et M. Simon Margel », soulignait la Coalition Avenir Québec dans un communiqué en 2016. Aucune accusation n’a toutefois encore été portée dans ce dossier.

Hypothèque légale du fisc contre un projet relié à Bronfman

Claricaire Investments, une firme détenue en partie par une firme reliée à l’homme d’affaires montréalais Stephen Bronfman (qui est engagé dans le retour des Expos à Montréal), a reçu à la fin septembre une hypothèque légale de 1,8 million $ de Revenu Québec pour des créances d’impôts impayées. L’entreprise est notamment engagée dans du développement immobilier de condos à Pointe-aux-Trembles.

Condo de 2,1 millions $ à vendre à Québec

Capture d'écran tirée du site d’Engel & Völkers (courtier Alexandre Boutet)

Un « penthouse de plus de 2000 pieds carrés avec une des plus belles vues du Vieux-Québec, de la Citadelle et du fleuve Saint-Laurent » a été mis en vente dans la Capitale-Nationale. « 4 chambres à coucher, mobiliers intégrés, cuisine à faire rêver, ultime terrasse », décrit le courtier Alexandre Boutet, d’Engel & Völkers. C’est un cardiologue du CHUL qui vend.

Un centre pour des Ferrari sur mesure à New York

Photo courtoisie Ferrari

Le constructeur Ferrari vient d’ouvrir à New York un centre où il sera possible d’effectuer des modifications sur mesure sur sa Ferrari. Cette possibilité était réservée autrefois aux clients qui se déplaçaient au siège social de Ferrari à Maranello, en Italie.