/entertainment/movies
Navigation

«Zombieland: le doublé»: le grand retour des survivants de l’apocalypse

«Zombieland: le doublé»: le grand retour des survivants de l’apocalypse
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Succès retentissant en 2009 (oui, le film a déjà 10 ans!), «Zombieland» a désormais une suite. Voici ce que l’on sait de ce mystérieux «doublé» de Ruben Fleischer avec Woody Harrelson, Jesse Eisenberg, Emma Stone, Abigail Breslin... et Bill Murray.

L’histoire

Ce second volet se déroule environ 10 ans après le précédent. Comme l’a indiqué Ruben Fleisher aux journalistes pendant une visite des studios lors du montage du film, «il n’y a pas réellement de délai qui s’est écoulé entre les deux. Le réel indicateur de temps est Abigail [Breslin] parce que la fillette de 12 ans du premier film est très différente de celle d’aujourd’hui.»

Interrogé sur le travail des scénaristes Rhett Reese, Paul Wernick et David Callaham, il a avoué «que c’est difficile de faire une suite qui soit aussi bonne que l’original surtout que celui-ci est devenu culte.»

Dans ce monde post-apocalyptique, Tallahassee (Woody Harrelson), Columbus (Jesse Eisenberg), Wichita (Emma Stone) et Little Rock (Abigail Breslin) vivent à la Maison-Blanche. Or, Little Rock décide de quitter le groupe. «Elle est traitée en petite fille et Tallahassee est une figure paternelle étouffante. N’importe quel jeune adulte aurait envie de quitter le nid et d’être avec des jeunes de son âge. [...] Elle s’en va et Tallahassee, Columbus et Wichita se lancent à sa poursuite», d’ajouter le cinéaste.

Les nouveaux humains

Lors de ce «road trip» à la recherche de Little Rock, le trio rencontrera d’autres humains ayant échappé à la zombification, incarnés par Zoey Deutch, Avan Jogia, Rosario Dawson, Thomas Middleditch et Luke Wilson.

De Zoey Deutch, qui tient le rôle de Madison, le réalisateur a dit qu’elle «m’a jeté par terre au moment de l’audition. Elle est arrivée avec une idée très claire de Madison. Elle a réalisé que, sur papier, elle était une blonde milléniale. Elle l’a élevée d’une manière tellement originale! Madison est forte et peut parfaitement se défendre. Elle apporte une nouvelle énergie à la dynamique du trio de base.»

Bill Murray

Bien présent dans «Zombieland», Bill Murray revient dans ce nouvel opus. Mais il n’est pas seul, car il est accompagné de Dan Aykroyd, son grand complice de «SOS Fantômes»!

Humour

C’est Jessie Eisenberg qui a souligné que cette suite demeurait fidèle au ton de l’original. «Ce qui rend le film aussi particulier est qu’il n’y a aucun compromis sur le type d’humour. ¨Zombieland: le doublé¨ est une comédie de zombies, donc il y a un aspect très accessible, qui est de tuer des zombies. Mais il n’y a aucun compromis sur l’émotivité des personnages, ni sur l’humour plus intellectuel comportant des références obscures. C’est un mélange qui permet au film d’être très spécial.»

Nouveaux zombies

En 10 ans, les morts-vivants ont eu le temps de s’adapter. Selon plusieurs rumeurs, c’est le virus de la vache folle qui serait à l’origine des changements observés chez les zombies. «Les zombies ont tous évolué de manière différentes. L’une d’entre elles est qu’il y a désormais une nouvelle espèce de zombies que nous avons appelé les T-800, a dévoilé Ruben Fleischer. Ils sont plus rapides, plus forts et plus difficiles à tuer.»... Et leur nom est une référence immanquable à «Terminator»!

Amour?

Little Rock a rencontré Berkeley (Avan Jogia), un auto-stoppeur hippie «dont le rêve est de rallier Babylon, une commune. C’est un endroit pour les jeunes hippies, une sorte de Burning Man ou de Coachella, situé en haut d’une tour. Les gens vivent sur le toit et c’est là où nos héros trouveront Little Rock et Berkeley. Et c’est peut-être aussi l’endroit où on verra une gigantesque bataille de zombies épique!», de lancer le cinéaste.

«Zombieland: le doublé» fera rire dès le 18 octobre.