/sports/hockey
Navigation

Les Remparts imbattables sur la route

Les Diables rouges signent un 6e gain de suite en défaisant les Cataractes 6 à 3 à Shawinigan

Anthony Gagnon (92) et Félix Bibeau (21) se sont une fois de plus illustrés en amassant respectivement trois et deux points. Dans le cas du capitaine, il a réussi deux buts dans une deuxième journée. 
photo courtoisie, Jean Levasseur Anthony Gagnon (92) et Félix Bibeau (21) se sont une fois de plus illustrés en amassant respectivement trois et deux points. Dans le cas du capitaine, il a réussi deux buts dans une deuxième journée. 

Coup d'oeil sur cet article

SHAWINIGAN | Les Remparts ne veulent rien savoir de s’incliner loin de la maison. Pour un deuxième match consécutif, le jeu de puissance des hommes de Patrick Roy a fait des dommages pour paver la voie à une sixième victoire de suite sur la route alors qu’ils l’ont emporté 6-3 contre les Cataractes de Shawinigan au Centre Gervais Auto, lundi après-midi.

En plus de demeurer parfaits sur les patinoires étrangères, les Diables rouges ont continué leur surprenante récolte du début de saison en engrangeant un sixième succès de suite pour porter leur dossier à huit gains en dix sorties (8-2). Une première depuis le début du calendrier 2017-2018. Que ceux qui avaient vu venir l’affaire lèvent la main!

En cette journée de l’Action de grâce, les invités n’ont laissé que des miettes aux hôtes qui se sont coulés par eux-mêmes en écopant deux pénalités majeures en période médiane. Le vétéran Jordan Lepage a asséné une mise en échec à la tête à Andrew Coxhead avant que Jérémy Martin étampe dans la bande Dylan Schives. Les deux joueurs ont été expulsés et leur dossier respectif se retrouvera sur la table du département de la sécurité de la LHJMQ.

Opportunistes

Résultat des courses : menés par leurs vétérans, les Remparts ont marqué trois buts sans riposte afin de casser les jambes des Cataractes pour qui il s’agissait d’un premier échec cette saison devant leurs partisans. Le taux de réussite avec l’avantage d’un homme s’établit à 35,7 %.

«Quand l’adversaire prend deux [pénalités] majeures, il faut en profiter et c’est ce qu’on a fait. Il fallait demeurer disciplinés. On sait qu’il y a toujours un revers à la médaille et il fallait garder ça simple. Ce que j’ai aimé, c’est qu’on est restés calmes même si c’est devenu 5-2 et 6-3», a résumé Roy qui a rappelé que les autorités compétentes ont le devoir de protéger les joueurs.

Si Coxhead a terminé le match, Schives, un arrière de 18 ans, a vu des étoiles. Il a dû être escorté à l’extérieur de la patinoire par ses coéquipiers pendant qu’il tentait de retrouver ses esprits. «Il ne se rappelait pas ce qui était arrivé», a avoué Roy dont l’infirmerie commencera à déborder avant longtemps avec ce quatrième cas.

Renaud perplexe

Dans le camp adverse, l’entraîneur-chef des Cataractes, Daniel Renaud, se questionnait sur la sévérité des décisions des officiels.

«Gestes discutables, décisions discutables. Tout est une question d’interprétation et de perception dans la vie [...] Vous pouvez vous faire votre propre idée en voyant la reprise vidéo. J’ai la mienne.»

«La [deuxième] période est inexistante. C’est le genre de période dans laquelle tu ne veux jamais être impliqué. C’est une période plate, tu ne peux pas la coacher, les joueurs ne peuvent pas jouer et c’est difficile d’embarquer dans le feu de l’action», a-t-il laissé tomber.

Le gardien recrue Emerik Despatie a repoussé 30 tirs dans la victoire. Les Remparts seront en congé mardi et reprendront l’action vendredi soir avec la visite de l’Océanic de Rimouski et d’un certain Alexis Lafrenière au Centre Vidéotron.

Olivier Nadeau comble les Cataractes

Cinquième sélection au total du dernier repêchage de la LHJMQ, l’attaquant Olivier Nadeau n’a pas mis trop de temps à s’acclimater à son nouvel environnement chez les Cataractes. Tellement que son entraîneur peine à croire qu’il n’est qu’une verte recrue de 16 ans!

«Sa plus grande qualité, c’est son sens du hockey. Il est aussi bon en protection de rondelle. Si tu me dis qu’il a 16 ans et que je ne le sais pas, je ne te crois pas. Il n’a pas l’air d’une recrue dans la ligue», soulignait Daniel Renaud avant le rendez-vous avec les Remparts de lundi après-midi.

À 6 pi 2 po et 204 lb, Nadeau a en effet un physique à faire rêver tout joueur de hockey. En dix rencontres jusqu’ici, le produit des Chevaliers de Lévis a amassé deux buts et autant de passes. Il suit aussi les consignes du banc d’envoyer des rondelles au filet alors qu’il compte 20 tirs.

«Je me suis bien adapté à la ligue. On connaît un bon succès en tant qu’équipe en début de saison. C’était ça qui était important. Personnellement, je commence à faire mes preuves et j’aime ça ici. C’est une belle organisation», a souligné le hockeyeur de Lac-Etchemin.

Semblable à Lévis

Nadeau partage la vision de son entraîneur au sujet de sa principale force.

«Dans mes rencontres avec les clubs juniors, c’était la plus grosse qualité que je leur vantais [mon sens du hockey]. Ça, et mon gabarit, ce sont mes plus grandes forces.»Si son adaptation sur le plan personnel se déroule bien, le changement de type de formation ne l’a pas trop affecté non plus. Nadeau a été l’un des artisans de la saison historique d’une seule défaite des Chevaliers au niveau midget AAA l’an passé et il aurait pu tomber des nues en atterrissant dans une équipe en relance. Or, le bon départ des Cataractes lui permet de baigner à nouveau dans un climat positif.

«C’est mieux que ce à quoi je pensais. Je pensais qu’on aurait peut-être une équipe qui allait jouer pour .500, mais finalement, on a eu six victoires en ligne pour commencer l’année. Je ne vois pas trop de différences par rapport à l’an passé. L’attitude dans le vestiaire est la même», a-t-il assuré.

6
3
Première période
1-Qué : Andrew Coxhead (3) (Dubé) 18:14
Punitions: Gaucher (Qué) 9:35, Beaudoin (Sha) 13:58, Bibeau (Qué) 19:57.
Deuxième période
2-Qué : Félix Bibeau (4) (Sans aide) DN-2:18 3-Qué : Anthony Gagnon (6) (Caron, Kielb) AN-6:47 4-Qué : Edouard St-Laurent (5) (Sato, Truchon) AN-12:23 5-Qué : Anthony Gagnon (7) (Caron, Kielb) AN-15:20
Punitions: Caron (Qué) 1:54, Lepage (Sha) (purgée par MacDonald) (maj. et inc.) 5:12, Martin (Sha) (purgée par Nadeau) (maj. et inc.) 11:12, Cournoyer (Qué) (maj. et inc.) 15:29, Robidoux (Sha) (min. et maj. et inc.) 15:29.
Troisième période
6-Sha : Valentin Nussbaumer (3) (Ponomarev, Bourque) AN-7:59 7-Sha : Gabriel Denis (1) (Belley-Pelletier, Cormier) AN-9:17 8-Qué : Félix Bibeau (5) (Gagnon) 14:37 9-Sha : Xavier Bourgault (3) (Denis) 17:32
Punitions: Caron (Qué) 6:08, Truchon (Qué) (dou.min.) 6:08, Denny (Sha) 6:08, Kielb (Qué) 6:59.
Tirs au but
Québec 11 - 16 - 7 - 34 Shawinigan 7 - 9 - 17 - 33
Gardiens:
Qué : Emerik Despatie (G, 2-0-0) Sha : Antoine Coulombe, Justin Blanchette ((6:47 2e pér.), P, 2-2-0)
Avantages numériques:
Qué : 3 en 7, Sha : 2 en 6
Arbitres:
Dominick Bédard, Guillaume Labonté
Juges de lignes:
Jonathan Bolduc, Jean-François Losier
ASSISTANCE:
3547