/opinion/columnists
Navigation

F**k la loi !

F**k la loi !
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, les apôtres de la bien-pensance réunis à la grand-messe du dimanche ont applaudi les militants qui ont bloqué le pont Jacques-Cartier pendant quatre heures.

Pour eux, ces crinqués (qui ont entre autres mis en danger la santé d’une femme qui souffrait de douleurs chroniques) sont des héros.

LA « BONNE » CAUSE

Donc, si je comprends bien, quand vous défendez une cause qui vous tient à cœur, vous avez parfaitement le droit de désobéir à la loi.

C’est même votre devoir de citoyen !

OK, d’accord.

Donc, des amis des animaux ont le droit de bloquer l’accès à des restaurants qui vendent de la viande ?

Des libertariens ont le droit de ne pas payer d’impôt ?

Des athées peuvent organiser des manifs devant des églises, des mosquées et des synagogues ?

Des militants pro-vie peuvent empêcher des femmes d’entrer dans des cliniques d’avortement ?

Des fondamentalistes religieux qui trouvent que l’homosexualité est un péché peuvent organiser un sit-in dans le village gai ?

Des membres d’un groupe qui affirme que l’islam représente une menace peuvent bloquer le stationnement d’une boucherie halale ?

« Mais non, seulement ceux qui militent pour une bonne cause », me direz-vous, indignés.

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

Je m’excuse, mais ce qui semble une « bonne cause » à vos yeux peut sembler complètement débile à un grand nombre de personnes.

Qui va décider de la valeur et de l’importance de votre cause ? Qui va décider que dans tel et tel cas, les actes de désobéissance civile sont acceptables pour ne pas dire respectables, mais pas dans tel ou tel autre cas ?

Le pape de Radio-Canada ? Moi ? Maxime Bernier ?

Un comité spécial nommé par les citoyens de la République Indépendante du Plateau ?

CE SOIR À TOUT LE MONDE PRIE !

Imaginez un talk-show animé par un chrétien fondamentaliste.

« Ce soir, à Tout le monde prie, c’est avec plaisir que nous recevons trois militants qui ont bloqué le pont de Québec pour protester contre l’avortement !

« Quel courage ! Quelle audace ! S’il vous plaît, accueillez-les sur notre plateau avec des applaudissements nourris ! »

Marc Cassivi aurait des convulsions.

Pourtant, pour les gens qui croient que l’être humain est doté d’une âme dès sa conception, l’avortement est une forme de génocide.

C’est pour ça que nous avons un système de justice.

Que tu sois à gauche ou que tu sois à droite, que tu penses que le réchauf­fement climatique est causé par l’homme, le soleil, le Grecian Formula de certains animateurs télé ou les pets de vaches, la loi est la même pour tout le monde.

Tu n’as pas le droit de bloquer un pont pour quelque cause que ce soit, point final.

LE CONCOURS DES COUCOUS

Transformer en stars des militants qui ont décidé de mettre leurs convictions au-dessus des lois n’est pas seulement stupide.

C’est irresponsable.

C’est dire à tous les autres crinqués (et Dieu sait qu’il y en a par les temps qui courent) : « Vous avez une cause qui vous semble importante ? Brisez la loi, nous allons vous inviter afin que vous puissiez vendre votre salade à un million de personnes !

« Envoyez votre vidéo au Concours des coucous, Radio-Canada, 1400, boulevard René-Lévesque Est, Montréal, QC, H2L 2M2 ! »

Quelle époque débile, quand même...