/sports/fighting
Navigation

Georges St-Pierre et Artur Beterbiev : une combinaison parfaite

Georges St-Pierre et Artur Beterbiev : une combinaison parfaite
Photo tirée d’Instagram

Coup d'oeil sur cet article

L’amitié entre Georges St-Pierre et Artur Beterbiev date maintenant de plusieurs années, mais à l’approche du combat de championnat du monde entre Beterbiev (14-0, 14 K.-O.) et Oleksandr Gvozdyk (17-0, 14 K.-O.), ce vendredi soir, certains médias américains en font la découverte.

«On parle de la façon de combattre, c’est un boxeur et je suis un combattant des arts martiaux mixtes, nous avons donc plusieurs points en commun, a élaboré St-Pierre, dans une entrevue publiée, mardi matin, sur le site web du réseau ESPN. Si tu connais l’art de faire la guerre, l’esprit de combat, l’aspect mental est très, très similaire.»

Ayant connu Beterbiev en 2015 au gym TriStar, à Montréal, «GSP» raconte que les deux hommes avaient besoin d’un traducteur au départ afin de communiquer. Depuis, cette barrière est tombée.

«Il y a une chose que j’ai apprise avec Artur, c’est d’apprécier les petits plaisirs de la vie, a confié St-Pierre. Quand, par exemple, il mange avec sa famille, il est un homme heureux. Il n’a pas besoin d’être tape-à-l’œil comme on rêve parfois quand on est jeune. Il n’a pas besoin de ça. Artur est heureux avec les petits plaisirs de la vie et c’est ce que j’admire de lui. Je pense que c’est très important. Parfois, nous oublions à quel point nous sommes chanceux.»

En aimant les choses authentiques, Beterbiev a visiblement trouvé le meilleur ami possible avec Georges St-Pierre.

«Pour moi, la connexion a eu lieu quand je l’ai rencontré pour la première fois, a dit Beterbiev, dans ce même texte d’ESPN. Il est célèbre, mais il est simple. Je peux lui parler, je peux lui demander n’importe quoi.»