/sports/golf
Navigation

Tanguay réfléchit à son avenir

Coup d'oeil sur cet article

Le bruit courait depuis quelques semaines selon lequel Anne-Catherine Tanguay songeait à son avenir. Elle fera le point d’ici 24 heures, a appris Le Journal de Montréal.

La golfeuse qui a terminé sa deuxième saison complète sur le circuit de la LPGA en prenant le 130e rang des boursières avec des gains de 60 178 $ n’est pas inscrite à la dernière étape des qualifications (Q-Series) qui débute la semaine prochaine, à Pinehurst, en Caroline du Nord.

Comme elle ne figurait pas dans le top 100 des boursières, sa participation à l’éreintante épreuve de huit rondes des Q-Series était obligatoire. La golfeuse de 28 ans, membre de la jeune formation pro du Canada, devait terminer dans le top 45 pour conserver sa carte en prévision de la saison 2020 de la LPGA.

Rejointe par Le Journal mardi alors qu’elle était à Québec, elle n’a pas voulu commenter le sujet puisqu’elle annoncera très bientôt ses intentions. On ne peut s’attendre à de réjouissantes nouvelles sportives.

Blessure

À ses 16 tournois en 2019, Tanguay a résisté au couperet à sept reprises, enregistrant son meilleur résultat en carrière sur le circuit de la LPGA grâce à une 11e place à la Classique ShopRite.

Elle était ensuite tombée au combat en raison d’une blessure au dos qui l’avait forcée à se retirer du Championnat féminin de la PGA à Hazeltine, au Minnesota.

Après sa pause estivale d’un mois au Québec, Tanguay avait mentionné à son retour au jeu, à Aurora lors de l’Omnium canadien féminin, qu’elle avait retrouvé le goût de jouer. Un plaisir qui était disparu dans la routine hebdomadaire du circuit Whan.

Elle avait ensuite conclu la saison en ratant deux couperets. La golfeuse avait finalement fait l’impasse sur le dernier tournoi en sol américain.