/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de cœur de... Stéphane Rousseau

Les coups de cœur de... Stéphane Rousseau
Photo Elisabeth Cloutier

Coup d'oeil sur cet article

Humoriste, animateur, acteur et peintre, Stéphane Rousseau est un vrai artiste multidisciplinaire. Cet automne, il présentera d’ailleurs une première exposition à Montréal. De plus, cette année, il souligne ses 10 ans comme porte-parole de la Société de recherche sur le cancer, lui qui a été touché de près par la maladie. La vedette de la scène, originaire de Montréal, partage avec nous sa passion pour l’art, qui est au cœur de ses adresses préférées en ville.

Le restaurant préféré ?

Le Chien Fumant
Photo Instagram @lechienfumant
Le Chien Fumant

Il y en a beaucoup, j’adore le Chien Fumant. C’est si chaleureux comme restaurant, plus spécialement à l’automne et en hiver. J’y vais très régulièrement. Le menu est incroyable. Il faut quand même aimer la viande, car c’est assez carnivore ! On se sent dans notre petit cocon. Sinon, l’été, j’aime beaucoup la terrasse du Leméac. J’ai un peu l’impression d’être à Paris. Le menu est également excellent. C’est une adresse que j’affectionne particulièrement pour une occasion spéciale, pour un rendez-vous d’affaires­­­ ou pour un rendez-­vous romantique­­­ avec brunch-­mimosa. C’est toujours agréable !

Le Lémeac
Photo Instagram @lemeac
Le Lémeac

L’endroit où prendre un verre ?

La Taverne Saint-Sacrement
Photo Instagram @tavernesaintsacrement
La Taverne Saint-Sacrement

La Taverne Saint-Sacrement. L’endroit me ressemble, même si je suis un peu trop vieux maintenant ! Je n’habite pas tellement loin. Je trouve que ce n’est pas guindé et c’est le genre d’endroit où se réunir entre boys, tout en se commandant une Labatt 50. C’est très hipster. On peut y regarder des matchs de hockey sur écran géant et on y ressent bien l’ambiance festive durant les séries. C’est un rendez-­vous que je donne à mes chums de gars. C’est l’endroit où faire un peu le party.

L’activité préférée ?

Dessiner et peindre. Ce sont mes activités qui dépassent tout le reste. Parfois même, je dois me discipliner pour écrire ! Il ne faut pas que j’écrive avec un crayon, sinon ma tête s’envole avec des dessins. J’ai beaucoup de cahiers qui étaient destinés d’abord à des textes, mais qui ont finalement été remplis de dessins. Depuis que je suis gamin, j’adore dessiner.

L’adresse secrète à découvrir ?

La papeterie Nota Bene
Photo instagram @nota_bene_mtl
La papeterie Nota Bene

Nota Bene. C’est situé sur l’avenue du Parc, au coin de Sherbrooke. C’est une magnifique boutique de papeterie. Je capote ma vie ! Je dois me tenir à chaque visite. L’autre fois, je suis revenu avec douze gommes à effacer, de tous les formats ! J’ai même failli en acheter une géante à 200 $ ! Là-bas, je pourrais dépenser sans compter. La vitrine est magnifique et encore une fois, tu as l’impression d’être à Paris. C’est purement de la folie pour ceux et celles qui aiment écrire ou dessiner. Il y a quelque chose de très magique et poétique dans cette boutique­­­.

L’événement culturel le plus couru ?

Sans aucun doute le festival Mural. C’est l’occasion d’explorer les différentes étapes de l’art de la rue et de rencontrer ces artistes urbains qui font évoluer leurs œuvres sur les murs. J’y vais avec mon fils. Je suis plusieurs artistes sur Instagram et je les rencontre dans la rue en train de peinturer sur les murs. C’est assez capoté ! Ce sont des artistes, armés de techniques redoutables, pour attaquer un mur et pour se lancer dans un projet assez gigantesque. On est choyés d’avoir ça à Montréal.

Un mot pour décrire Montréal ?

Poétique !