/finance/news
Navigation

20 000 travailleurs de la construction recherchés

Un salon de l’emploi dédié à l’industrie a lieu à Québec

Pour les employeurs, le Chantier de l’emploi est une belle occasion de se faire connaître.
Photo Diane Tremblay Pour les employeurs, le Chantier de l’emploi est une belle occasion de se faire connaître.

Coup d'oeil sur cet article

Le salon annuel de l’emploi et de la formation dédié exclusivement à l’industrie de la construction a ouvert ses portes vendredi au Complexe Capitale Hélicoptère, à Québec.  

Pour cette première édition, l’Association de la construction du Québec (ACQ) — région de Québec — veut faire découvrir au grand public l’ensemble des métiers et des professions offerts dans l’industrie.

On sait que ce secteur est fortement touché par la pénurie de main-d’œuvre au Québec. On estime qu’il manquera 20 000 travailleurs par année dans la province pour répondre à la demande. 

Les étudiants des centres de formation professionnelle étaient attendus pour le premier salon annuel Chantier de l’emploi de l’ACQ -région de Québec.
Photo Diane Tremblay
Les étudiants des centres de formation professionnelle étaient attendus pour le premier salon annuel Chantier de l’emploi de l’ACQ -région de Québec.

« Québec vit cette pénurie [de main-d’œuvre] au quotidien. Notre ville est en pleine effervescence. Nous avons actuellement plusieurs grands chantiers en cours qui nécessitent beaucoup de travailleurs. Je pense entre autres au Centre de glaces, qui est présentement en construction à Sainte-Foy, ou, dans mon district, à la bibliothèque Gabrielle-Roy qui subira des rénovations de près de 40 M$ », a souligné Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal.  

« Sur le plan résidentiel, il y a aussi beaucoup de mouvement. Près de 1000 nouvelles habitations étaient en construction en septembre », a-t-il ajouté.

Selon Guillaume Houle, responsable des affaires publiques à l’ACQ, l’industrie roule déjà à fond de train actuellement.

« En 2019, on prévoit un nombre record d’heures travaillées dans l’industrie. On s’attend à environ 180 millions d’heures travaillées, si la tendance se maintient. La dernière année record était en 2012, avec 165 millions d’heures », a affirmé M. Houle.  

Sur la photo de gauche à droite étaient présents: M. Guy Lépine , coordonnateur du Chantier de l’emploi, M . Hugo Roy, directeur régional Services Québec de la Capitale nationale, M. Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal (Saint-Roch-Saint-Sauveur ) et adjoint au maire pour le volet entrepreneuriat , M. Daniel Plante, président du Conseil d’administration de l’ACQ-région de Québec et président de Daharpro Construction, Mme Véronique Mercier , directrice générale ACQ-région de Québec, ainsi que M. Francis Roy président de l’ACQ provinciale et président de Groupe Humaco.
Photo Diane Tremblay
Sur la photo de gauche à droite étaient présents: M. Guy Lépine , coordonnateur du Chantier de l’emploi, M . Hugo Roy, directeur régional Services Québec de la Capitale nationale, M. Pierre-Luc Lachance, conseiller municipal (Saint-Roch-Saint-Sauveur ) et adjoint au maire pour le volet entrepreneuriat , M. Daniel Plante, président du Conseil d’administration de l’ACQ-région de Québec et président de Daharpro Construction, Mme Véronique Mercier , directrice générale ACQ-région de Québec, ainsi que M. Francis Roy président de l’ACQ provinciale et président de Groupe Humaco.

« Dans le secteur institutionnel et commercial, les investissements sont au rendez-vous », a-t-il dit. 

100 employeurs présents

Les métiers où l’on remarque les plus grands besoins, en termes de nombre de travailleurs, sont les briqueteurs-maçons, les peintres, les tuyauteurs, les opérateurs de pelles, les électriciens et les opérateurs d’équipement lourd.  

Au cours de l’opération charme qui a débuté vendredi pour faire connaître les métiers de la construction, près d’une centaine d’employeurs étaient présents, ce qui va au-delà des attentes de Véronique Mercier, directrice générale de l’ACQ-Région Québec, pour une première édition.

La journée de samedi sera davantage consacrée au grand public.