/news/green
Navigation

Une bombe météorologique a frappé le Québec

Coup d'oeil sur cet article

Arbres déracinés, routes inondées, pannes d’électricité: le Québec a été frappé par une bombe météorologique jeudi. Près de 80 mm de pluie sont tombés sur Montréal, causant de nombreux problèmes. 

«Beaucoup de pluie, beaucoup de vent, beaucoup de nuages. On a un nom pour ça, en météorologie. C’était une bombe météorologique qui a touché le Québec hier», a expliqué le météorologue Gilles Brien, en entrevue sur LCN. 

Il a expliqué que la dépression s’était creusée «de façon explosive» sur la côte est du Maine et avait foncé sur le Québec. Le système météorologique se trouvait au-dessus de la Gaspésie vendredi matin. 

Plusieurs régions du Québec ont reçu de 70 à 85 mm de pluie. Comme le souligne Gilles Brien, ces quantités de pluie avoisinent celles qu’on prévoit enregistrer samedi en Floride, où une tempête tropicale est attendue. 

Bref, en une seule journée, il est tombé presque ce qu’il tombe en moyenne pendant tout le mois d’octobre. 

À l’île d’Orléans, des rafales de 120 km/h ont été enregistrées. Le pont de l’île a été fermé pendant une vingtaine de minutes en raison d’une roulotte renversée. 

Au plus fort des pannes, 138 000 clients d'Hydro-Québec étaient privés d'électricité jeudi. 

Vents violents aux États-Unis 

Cette bombe météorologique a également causé des pannes de courant au sud de la frontière. Des vents aussi puissants qu’un ouragan de catégorie 2 ont même soufflé sur la Nouvelle-Angleterre. 

En outre, plus d’une centaine de vols ont dû être annulés. 

Retour à la normale ce week-end

Le beau temps sera au rendez-vous pour la fin de semaine. Toutefois, vendredi, les vents seront encore présents dans plusieurs secteurs et les températures seront encore sous les normales. 

Les températures se rapprocheront progressivement des normales de saison dès samedi.