/investigations
Navigation

C’est votre argent après tout

Coup d'oeil sur cet article

Pour les Québécois, le scrutin fédéral de lundi n’est pas juste une affaire de laïcité, de droit à l’avortement, de taxation des géants du web ou d’environnement. C’est aussi une question de gros sous qui proviennent de leurs poches à chaque paie, à chaque achat.

C’est pourquoi l’équipe de recherchistes de notre Bureau d’enquête vous présente aujourd’hui une affiche qui vulgarise très bien comment tout l’argent que vous envoyez au gouvernement fédéral, via vos impôts ou la taxe de vente TPS, est utilisé.

En réalité, Ottawa en dépense encore plus que ce que vous lui envoyez, comme le démontrent l’ampleur des déficits et l’augmentation de la dette.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Cette compilation est le fruit de plusieurs semaines de travail. Il a fallu consulter près de deux mille pages des comptes publics du gouvernement fédéral à partir desquels des tableaux ont été construits pour digérer toutes ces données.

Nous avions fait ce même exercice en 2012 pour le gouvernement du Québec. Vous aviez été nombreux à saluer l’initiative, c’est pourquoi nous récidivons.

Entre autres choses, cette affiche nous fait réaliser ceci :

  • Si vous avez l’impression que la facture d’impôt est salée à Ottawa, vous avez raison ! 49 % de tout ce qu’amasse le fédéral vient de l’impôt des particuliers.
  • 60 % des dépenses des ministères et organismes servent à payer les fonctionnaires fédéraux.
  • Notre dette de 759 milliards $ nous coûte près de 22 milliards $ en frais d’intérêt par année, près de 7 % des dépenses.
  • La province qui reçoit le plus de transferts du fédéral est l’Ontario : 22 milliards $ contre 18,5 milliards $ pour le Québec au deuxième rang.
  • Si seulement six provinces reçoivent de la péréquation, toutes les provinces bénéficient de divers arrangements fiscaux avec le fédéral, en plus des transferts réservés au financement de la santé et de l’éducation postsecondaire.
  • Le plus gros poste de dépenses du gouvernement est celui des transferts aux particuliers. Le programme de sécurité de la vieillesse a franchi le cap des 50 milliards $. C’est plus du double de ce qui est consacré aux enfants.
  • Les chômeurs, pour leur part, se partagent 20 milliards $.
  • Le plus gros ministère est celui de la Défense nationale. C’est 30 % de tout le budget de fonctionnement et d’immobilisation du gouvernement qui y passe.
 

Bonne lecture

Dany Doucet
Rédacteur en Chef

 

Près de 333 milliards en dépenses

Photo d'archives, POOL PC

À deux jours du vote qui désignera le prochain gouvernement fédéral, nous vous présentons un portrait d’ensemble des dépenses du gouvernement du Canada.

 Cliquez ici pour consulter l’article.