/sports/ski
Navigation

Erik Guay entre au Temple de la Renommée du ski des Laurentides

Erik Guay
Photo d'archives, AFP Erik Guay

Coup d'oeil sur cet article

L’ancienne vedette canadienne de ski alpin Erik Guay a été intronisée au Temple de la Renommée du ski des Laurentides, samedi soir, lors d’une cérémonie se déroulant au Sommet Saint-Sauveur.

À la retraite depuis novembre 2018, le détenteur de 25 podiums en Coupe du monde et deux titres de champion du monde était visiblement ému de recevoir un tel honneur.

«C’est touchant, a indiqué Guay, lors d’un entretien téléphonique précédent son intronisation. Je peux dire que je suis très choyé d’avoir grandi dans la région des Laurentides. D’avoir eu le support des gens également, parce que le ski est un sport excessivement dispendieux. Sans l’appui financier des gens de la région, qui m’ont aidé dès mon jeune âge, je n’aurais même pas pu faire l’équipe du Québec. Je vais pouvoir les remercier chaleureusement dans mon discours.»

En plus de recevoir le support de sa collectivité lors de ses jeunes années, Guay en a également bénéficié pendant sa carrière professionnelle.

«C’est une communauté qui apprécie énormément le ski, a-t-il exprimé. Ç’a été spécial pendant plusieurs années de recevoir des messages de support des gens d’ici, que ce soit pour des blessures ou des victoires.»

Le temps de redonner

De retour dans son patelin à temps plein depuis un an, Guay s’affaire maintenant à redonner ce qu’il a reçu, lui qui est notamment sur le conseil d’administration du Club de Ski Mont-Tremblant.

«J’ai toujours dit qu’il y a trois aspects dans ma vie sur lesquels je veux travailler, soit mon pays, ma communauté et ma famille, a expliqué l’homme de 38 ans. J’ai représenté notre pays pendant 20 ans sur le circuit de la Coupe du monde. Maintenant, c’est le temps de me concentrer sur la communauté et ma famille.»

Guay a d’ailleurs un nouveau projet qui s’inscrit dans cette mouvance.

«Il y a des annonces qui arrivent à la fin du mois, mais je ne peux pas gâcher la surprise pour le moment», s’est-il contenté de dire en riant.

• En plus de Guay, Serge Couture, Beryl Puddifer, Eddy Butler, Marc Perreault et James Jackson ont été intronisés au Temple de la Renommée du ski des Laurentides, samedi.