/sports/hockey/canadien
Navigation

Surpris par la pire équipe

Le Canadien s’incline 4 à 3 contre le Wild

Coup d'oeil sur cet article

ST. PAUL | Il y a de ces matchs qu’il est interdit de perdre. Même s’il s’agit d’un deuxième en autant de jours. C’est le péché qu’a commis le Canadien, dimanche après-midi, au Xcel Energy Center.

Face au Wild du Minnesota, une équipe en difficulté depuis le début de la saison, le Tricolore s’est bêtement incliné par la marque de 4 à 3.

Derrière une équipe à plat à certains moments de la rencontre, Keith Kinkaid a évité que la défaite soit encore plus gênante. Au cours du premier vingt, il a gardé son équipe dans le match en effectuant 18 arrêts.

Les défenseurs du Canadien, un peu gauches, étaient alors incapables de dégager le devant du filet. L’américain a dû faire quelques arrêts alors qu’il ne voyait pas la provenance du tir. « Il aurait mérité un meilleur sort. Si on est rentré au vestiaire avec un retard de seulement 1 à 0 après la première période, c’est beaucoup grâce à lui », a reconnu Brendan Gallagher. Après deux sorties dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, le gardien américain est toujours en quête d’un premier gain. Sauf que cette fois, contrairement à il y a deux semaines à Buffalo, où il avait lui-même critiqué sa performance, Kinkaid a pu revenir à Montréal la tête haute.

Une once de fierté

Pour une raison difficile à expliquer, le Tricolore n’a jamais connu beaucoup de succès au domicile du Wild. Il a encaissé un septième revers de suite à l’intérieur de cet édifice.

Pourtant, devant cette équipe fragile, qui semblait prête à plier l’échine à la moindre occasion lors de son passage à Montréal, jeudi, le Tricolore a été incapable d’asséner le coup de grâce. On croyait bien que les deux buts marqués dans un intervalle de 16 secondes au début du second engagement allaient couper les jambes des locaux.

Mais, apparemment, et le contraire aurait été surprenant avec la présence de leaders comme Mikko Koivu, Zach Parise et

Ryan Suter, il reste encore une once de fierté dans ce vestiaire.

CE QU’ON A REMARQUÉ...

Soirée plus modeste

Phillip Danault
Photo AFP
Phillip Danault

Phillip Danault a compté ses troisième et quatrième buts de la saison, mais il a déjà connu de meilleures sorties. Pour une rare fois, il a été dominé dans le cercle des mises en jeu (9 en 22, 41 %). De plus, son incapacité à dégager son territoire dans les derniers instants de la deuxième période a mené au but de Marcus Foligno.

Petry continue de produire

Complice du but de Tomas Tatar, Jeff Petry a récolté son quatrième point de la saison en supériorité numérique. Il se classe au quatrième rang chez les défenseurs de la LNH derrière Rasmus Dahlin (6), John Carlson (6) et Torey Krug (5). D’ailleurs, l’attaque massive du Tricolore a produit neuf buts en neuf rencontres. L’an dernier, il lui avait fallu 15 matchs pour atteindre ce nombre.

En quête de discipline

À l’inverse, l’infériorité numérique montréalaise a connu des ratés. Après deux sorties parfaites, elle a accordé deux buts au Wild. Devant les ratés de cette unité (22 en 31, 71 %, 27e rang), les troupiers de Claude Julien devront faire preuve de plus de discipline. Dimanche, c’était déjà la quatrième fois depuis le début de la saison que le Canadien offrait cinq avantages numériques à son adversaire.

Le numéro du Canadien

Devan Dubnyk a porté son dossier à 10-1-1 en 12 présences contre le Canadien. Son taux d’efficacité s’élève à ,936, et sa moyenne de buts alloués, à 1,99.

+
Keith Kinkaid
Keith Kinkaid a gardé le match à la portée du Canadien. En deuxième période, il a été fumant en frustrant Jason Zucker à l’aide d’un arrêt spectaculaire.
-
Ben Chiarot
Le défenseur du CH n’a pas connu un grand match. Il en a eu plein les bras face aux attaquants du Wild. Sa passe directement dans l’enclave à Kunin aurait pu être coûteuse.
3
4
Première période
1-Min: Jason Zucker (3) (Koivu, Suter)AN-8:57
Punitions: Lehkonen (Mon) (dou.min.) 8:13, Kulak (Mon) 18:14.
Deuxième période
2-Mon: Tomas Tatar (3) (Petry, Domi)AN-2:50 3-Mon: Phillip Danault (3) (Byron)3:06 4-Min: Marcus Foligno (1) (Staal, Kunin)19:45
Punitions: Dumba (Min) 1:34, Chiarot (Mon) 16:28.
Troisième période
5-Mon: Phillip Danault (4) (Gallagher)3:22 6-Min: Brad Hunt (3) (Dumba, Greenway)AN-8:38 7-Min: Zach Parise (3) (Zucker, Koivu)12:54
Punitions: Byron (Mon) 8:31, Dumba (Min) 8:47.
Tirs au but
Montréal 7 - 12 - 14 - 33 Minnesota 19 - 9 - 5 - 33
Gardiens:
Mon: Keith Kinkaid (P, 0-1-1). Min: Devan Dubnyk (G, 1-5-0).
Avantages numériques:
Mon: 1 en 2, Min: 2 en 5
Arbitres:
Chris Lee, Ghislain Hébert.
Juges de lignes:
Ryan Daisy, Kyle Flemington.
ASSISTANCE:
17 344.
Jason Zucker
Phillip Danault
★★
Eric Staal
★★★