/weekend
Navigation

Photos souvenirs: Plume Latraverse

Chaque semaine, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs

Plume Latraverse
Photo d'archives, Simon Clark Plume Latraverse

Coup d'oeil sur cet article

Succès et prix

Plume Latraverse
Photo d’archives, Guy Chaput

À 36 ans, en 1982. Il avait déjà lancé une douzaine d’albums, dont son premier, Triniterre, dix ans plus tôt. Cette année-là, il recevait le Prix de la chanson de Tokyo et il était plusieurs fois en nomination à l’Adisq. Deux ans plus tôt, lui qui se produisait alors régulièrement en Europe, avait aussi reçu le Prix international de la jeune chanson, décerné par le premier ministre français.

Sur la route

Plume Latraverse
Photo d’archives, courtoisie

1983, il y a plus de 35 ans. Le grand Plume, juché (à gauche) sur un wagon de train avec la bande d’Offenbach (Gerry Boulet à droite), alors qu’il entreprenait avec le groupe une tournée de 27 spectacles à travers le Québec. Cette association donnera jour à l’album À fond d’train enregistré devant public au Forum de Montréal. Plume a par ailleurs écrit des chansons pour Offenbach.

Les mauvais compagnons

Plume Latraverse
Photo d’archives, Leopold Rousseau

Lors du lancement de l’album Les Mauvais Compagnons - Métaphormoses II, en 1984, avec deux d’entre eux, Jacques Trutru Trudel et Louis Lindberg Lépine. Les Mauvais Compagnons sont nés in extremis en 1980, alors que Plume partait pour une grande tournée de spectacles en Europe. Se retrouvant sans band, à quelques semaines d’avis, il était parvenu à réunir de nouveaux musiciens pour l’accompagner, dont Jean-Claude Marsan qui est encore avec lui aujourd’hui.

L’écrivain

Plume Latraverse
Photo d’archives

Après une période de peinture (on l’a surnommé Plume parce qu’il peint) et d’écriture, l’auteur lançait son premier roman en 1987 (photo), Contes gouttes ou le pays d’un reflet, chez VLB. En plus d’une œuvre gigantesque en paroles et musiques, dont plus de 30 albums, Plume a écrit trois romans et deux contes. Dire que c’est à cause d’un grave accident au Mexique en 1973, qui l’avait laissé très abîmé, qu’il s’était remis à écrire pour de bon.

Grand flanc mou

Plume Latraverse
Photo d’archives, Raymond Bouchard

« Le grand flanc mou » du rock québécois posait en début de carrière derrière les barreaux pour notre photographe, entretenant sa réputation de mauvais garçon. Avec sa poésie colorée, il était devenu une icône de la contre-culture pour toute une génération, et ses chansons telles Bobépine et Rideau (Cognac gnac gnac), des cris de ralliement dans les bars et festivals du Québec.


♦ Plume Latraverse présente son spectacle Séquelles ? en tournée acoustique, dans plusieurs villes du Québec. Accompagné de ses complices Jean-Claude Marsan à la guitare et Grégoire Morency à la basse, il revisite ses grandes chansons. Mais « SÉQUELLES qu’il va chanter, monsieur Plume ? » Certainement Bobépine, El Nino, Rideau et Le rock’n roll du grand flanc mou.


♦ Plume et ses musiciens, le « Trio laid » (jeu de mots avec triolet) sera notamment à la Cinquième salle de la Place des arts les 23, 24, 25 et 26 octobre et à la Salle André-Mathieu de Laval le 28 novembre. Pour toutes les dates, voir sa page officielle.


♦ Plume a lancé l’album RECHUT! (Odes de ma tanière) en 2016, 14 nouvelles chansons pour les « fins malades ».


♦ Tout Plume, l’anthologie de ses textes qui compte 272 chansons, a été réédité il y a quelques années. Plume a aussi publié plusieurs recueils, contes et romans.


♦ Plume, de son vrai nom Michel Latraverse, a reçu en 2018 la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale pour sa contribution à la société québécoise.