/24m
Navigation

Faux espoir pour le Bloc dans Hochelaga

Soraya Martinez-Ferrada
Photo courtoisie La libérale Soraya Martinez-Ferrada a été élue dans Hochelaga.

Coup d'oeil sur cet article

Le député sortant de La Pointe-de-l’Île, Mario Beaulieu, a été réélu lundi dans sa circonscription de l'est de Montréal, demeurant ainsi le seul bloquiste sur l'île, après la défaite du candidat dans Hochelaga, où le parti fondait beaucoup d'espoir.   

L'ex-chef du Bloc possédait près de 47% des voix au moment de mettre sous presse, contre 31% pour son plus proche rival, le libéral Jonathan Plamondon.   

Le militant de longue date considère que le Bloc québécois a réussi à performer bien au-delà de ses attentes en obtenant plus de 30 sièges à la Chambre des communes.   

Bastion bloquiste  

La Pointe-de-l'Île est un bastion bloquiste depuis sa création en 2004, à l'exception d'un mandat du NPD suivant la vague orange de 2011.   

Les sondages prédisaient au Bloc d'autres victoires sur l'île de Montréal, dans les circonscriptions d'Hochelaga et de Laurier-Sainte-Marie, mais les deux candidats y ont été défaits au profit des libéraux.   

Mario Beaulieu souhaite continuer le travail entamé dans la circonscription en 2015. Il désire entre autres défendre la validité de la loi 21 sur la laïcité de l'État sur la scène fédérale et améliorer le transport en commun dans La Pointe-de-L'Île.   

Hochelaga devient libérale  

Tandis que le Bloc espérait remporter la circonscription d'Hochelaga, où les sondages prévoyaient leur candidat Simon Marchand gagnant, c'est plutôt la libérale Soraya Martinez qui y a été élue.   

Au moment d'écrire ces lignes, celle-ci avait 34,5 % des voix, contre 32,8 % pour le bloquiste.     

La circonscription était détenue par les néo-démocrates depuis les élections de 2011. La députée sortante Marjolaine Boutin-Sweet ne s'était pas représentée.      

Sur l'île de Montréal, le parti d’Yves-François Blanchet espérait également reprendre aux mains des néo-démocrates la circonscription de Laurier-Sainte-Marie, où c'est finalement le libéral Steven Guilbault qui a été élu.