/news/elections
Navigation

Le libéral Steven Guilbeault fait son entrée aux Communes

Coup d'oeil sur cet article

L’environnementaliste et candidat vedette du Parti libéral, Steven Guilbeault, a remporté le comté de Laurier-Sainte-Marie à Montréal, devant la candidate néo-démocrate.  

• À lire aussi: [EN DIRECT] Le prochain gouvernement sera libéral et minoritaire   

• À lire aussi: Les libéraux Mélanie Joly et Marc Garneau réélus   

Les libéraux se sont approprié la circonscription qui appartenait au NPD depuis la vague orange de 2011. Nimâ Machouf, la conjointe d’Amir Khadir, qui cherchait à succéder à la députée sortante Hélène Laverdière, se retrouve au second rang. Le Bloc québécois s’est retrouvé non loin derrière, dépassant même le candidat libéral au début de la soirée.  

 Le Parti libéral a misé gros en recrutant le cofondateur d’Équiterre dans une circonscription traditionnellement progressiste. Le comté qui regroupe le Plateau-Mont-Royal et une partie de Ville-Marie n’a pas élu de député libéral aux Communes depuis 1988.  

 M. Guilbeault a convaincu les électeurs qu’il était le candidat le plus «vert» malgré que des écologistes bien connus l’ont désavoué pour s’être lié à un parti, qui malgré ses promesses vertes, a acheté un pipeline.   

Balance du pouvoir au NDP ?  

 Mme Machouf, candidate du NPD, s’était présentée comme la pourfendeuse de l’environnement en pointant du doigt les fausses promesses vertes des libéraux.  

Le NPD misait toujours sur leur espoir d’avoir la balance du pouvoir dans un gouvernement minoritaire libéral.  

 «On va se le dire, les résultats ne sont pas ce qu’on aurait pu espérer. On peut être fier de la campagne progressiste que nous avons menée. On s’en va à Ottawa dans un gouvernement minoritaire avec la balance du pouvoir. On va pouvoir négocier des choses, aider les gens dans leur vie quotidienne, se battre pour le climat et l’environnement», a souligné le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice, devant des partisans rassemblés au Théâtre Plaza à Montréal, lundi soir.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.