/news/elections
Navigation

Les libéraux Mélanie Joly et Marc Garneau réélus

Coup d'oeil sur cet article

La vedette libérale Mélanie Joly conserve la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, située dans le nord de l’île de Montréal, tout comme Marc Garneau dans Notre-Dame-de-Grâce-Westmount.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Le prochain gouvernement sera libéral et minoritaire

• À lire aussi: Notre carte interactive pour suivre les élections

La ministre libérale sortante Mélanie Joly conserve la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, dans le nord de l’île de Montréal. 

 La candidate, qui a terminé son dernier mandat en occupant la fonction de ministre du Tourisme, avait récolté 53 % voix au moment de mettre sous presse lundi 

 «Maintenant j'ai la légitimité des gens ici à Ahuntsic-Cartierville», a déclaré en fin de soirée Mme Joly, devant une cinquantaine de militants réunis à son local électoral. 

 Selon elle, c’est l’organisation locale, avec l’aide de 400 bénévoles, qui a fait la différence dans cette campagne. Mme Joly souhaite maintenant faire de sa circonscription un «château fort libéral». 

 «Ça va être un apprentissage pour ma part parce que ça va être la première fois que je vais avoir l’occasion d’exercer mon rôle de députée dans un gouvernement libéral minoritaire», a-t-elle dit, interrogée sur son avenir.  

 Au moment de mettre sous presse, André Parizeau, candidat du Bloc Québécois et neveu de l’ex-premier ministre Jacques Parizeau, avait récolté environ 20 % des voix. 

 En troisième position, la candidate du Nouveau parti démocratique, Zahia El-Masri, avait obtenu environ 12 % des votes.

Marc Garneau facilement réélu

Le député libéral sortant Marc Garneau a été réélu sans difficulté dans la circonscription montréalaise de Notre-Dame-de-Grâce--Westmount lundi soir.

Photo d'archives, Agence QMI

Au moment de mettre sous presse, le député sortant et candidat libéral menait largement avec 56 % des voix, comparativement à 16 % pour son plus proche rival, le néo-démocrate Franklin Gertler.

Alors que son parti se dirigait vers un gouvernement minoritaire, Marc Garneau s'est dit «très content et ému» par la confiance démontrée par les électeurs qui l'ont reconduit pour un quatrième mandat.

Il s'est par ailleurs dit confiant que le Parti libéral respecte l'ensemble des promesses annoncées lors de la campagne électorale.

M. Garneau est député libéral depuis 2008, initialement élu dans la circonscription Westmount--Ville-Marie avant le redécoupage qui a donné naissance à Notre-Dame-de-Grâce--Westmount en 2015. Il a terminé son précédent mandat comme ministre des Transports.

Marc Garneau a auparavant fait carrière comme astronaute et est devenu le premier Canadien à aller dans l'espace en 1984.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.