/entertainment/movies
Navigation

Amour et glamour à la première de «Jouliks» de Mariloup Wolfe

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Après 10 ans d'attente, Mariloup Wolfe a enfin pu présenter son deuxième long métrage à titre de réalisatrice lors de la première du drame Jouliks, mardi soir, au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, à Montréal.

La cinéaste et une partie de son équipe – dont la jeune Lilou Roy-Lanouette qui défend son premier rôle – ont donné vie à une grande histoire d'amour, celle racontée dans la pièce du même titre écrite par Marie-Christine Lê-Huu. Le récit s'intéresse à la passion qui unit Zak et Véran, vue par leur petite Yanna.

Les cinéphiles qui ont assisté à l'événement ont pu poser les yeux sur le film 10 jours avant sa sortie en salle prévue le 1er novembre.

De plus, «Jouliks» est en nomination pour cinq Milan International Film Festival Awards, en Italie, dont ceux remis au meilleur film et pour la meilleure réalisation. Les gagnants seront connus en novembre et décembre.

Il faut remonter en 2009 pour l'arrivée de la première réalisation de Mariloup Wolfe destinée au grand écran, elle qui avait dirigé le plateau du drame «Les pieds dans le vide» mettant en vedette Guillaume Lemay-Thivierge, Laurence Leboeuf et Éric Bruneau.