/qubradio
Navigation

L'axe Trudeau-Singh: une catastrophe pour les finances publiques fédérales?

L'axe Trudeau-Singh: une catastrophe pour les finances publiques fédérales?
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une alliance entre les libéraux de Justin Trudeau et les néo-démocrates de Jagmeet Singh risquerait de faire mal aux finances publiques, a averti mardi le directeur du service de recherche de l’Agence QMI, Jean-François Gibeault.

En entrevue avec Antoine Robitaille à QUB radio, l’expert en finances publiques a rappelé que, puisqu’il est minoritaire, le gouvernement Trudeau va devoir recevoir l’appui d’au moins un parti d’opposition pour se maintenir au pouvoir lors de la présentation du prochain budget fédéral.

Si, à ses yeux, une alliance négociée avec le Nouveau Parti démocratique (NPD) semble la plus probable, celle-ci pourrait toutefois plonger le Canada dans des déficits encore plus importants qu’anticipés, a-t-il analysé.

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Jean-François Gibeault à QUB radio: 

«On part d’un budget qui est déficitaire déjà d’une vingtaine de milliards. Là, M. Trudeau va vouloir commencer à réaliser ses propres promesses et Dieu sait qu’il en a fait beaucoup. Et là, il va devoir, en plus de ça, donner un petit peu des "nananes" à [Jagmeet Singh]», a fait valoir M. Gibeault, reçu à l’émission «Là-haut sur la colline».

Pour illustrer son point, le directeur du service de recherche de l’Agence QMI a parcouru la plateforme électorale du NPD, y dénichant plus de 30 milliards $ en promesses coûteuses à réaliser.

Au menu, on retrouve notamment près de 11 milliards $ pour un régime public d’assurance-médicaments, 5 milliards $ pour construire 500 000 logements sociaux et presque 2 milliards $ pour offrir une couverture de soins dentaires aux moins fortunés.

«L’argent va manquer assez vite parce que [le Parti libéral et le NPD] ont de grosses promesses à réaliser. Ils vont devoir négocier», a soutenu M. Gibeault.

Jean-François Gibeault
Photo QUB radio
Jean-François Gibeault

À ce sujet, la troupe de Jagmeet Singh prévoyait financer ces dépenses en demandant un plus grand effort fiscal aux mieux nantis, a noté l’analyste.

Cependant, le plan du NPD relèverait de la «pensée magique», a-t-il indiqué.

Celui-ci a même souligné que cette stratégie pourrait se montrer contre-productive et même finir par coûter de l’argent à l’État.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions