/sports/hockey/canadien
Navigation

Suzuki gagne en confiance

La recrue devrait se retrouver à l’aile droite avec Domi et Lehkonen

Nick Suzuki fait ses classes dans la Ligue nationale.
Photo d'archives, Martin Chevalier Nick Suzuki fait ses classes dans la Ligue nationale.

Coup d'oeil sur cet article

Nick Suzuki a marqué son premier but dans la Ligue nationale à son septième match contre le Wild du Minnesota, à Montréal. À sa huitième rencontre, il a inscrit son premier but sur une patinoire adverse face aux Blues, à St. Louis.

Comme recrue, Suzuki découvre encore la réalité de la LNH, mais il s’y adapte assez rapidement.

« Je lis mieux le jeu dernièrement, a noté l’ancien choix de premier tour des Golden Knights de Vegas en 2017. Je me sens plus à l’aise, je commence à créer des jeux et devenir moi-même. Je joue avec plus de confiance et je connais de mieux en mieux mes coéquipiers. »

Suzuki s’est aussi libéré d’une bonne dose de pression en marquant dans deux matchs d’affilée avant le passage de l’équipe à St. Paul au Minnesota, dimanche.

« Ça fait du bien, a-t-il reconnu. Mentalement, je commençais à trouver ça difficile. Je voulais me concentrer et ne pas devenir trop dur envers moi-même. Je savais que mon premier but était pour survenir, mais j’avais hâte. C’était un bon sentiment.

« Je savais que c’était pour être difficile, a-t-il continué. Je ne m’attendais pas à trouver ça facile et à récolter une tonne de points. Mais je m’amuse, j’apprends dans la LNH. »

De retour avec Domi

Durant la séance d’entraînement de mardi à Brossard, Suzuki a patiné à l’aile droite au sein du deuxième trio avec Max Domi et Artturi Lehkonen. Claude Julien avait misé sur ce trio lors des quatre premières rencontres de la saison.

L’entraîneur en chef du Canadien a donc l’intention d’offrir une autre chance à son jeune attaquant en compagnie de Domi. Suzuki se retrouvait à l’aile droite du quatrième trio, aux côtés de Nate Thompson, lors des cinq derniers matchs du CH.

« C’est une belle occasion, mais je suis heureux, peu importe avec qui je joue au sein de cette équipe, a répliqué le numéro 14. Ce n’est pas trop différent pour moi. Je savais qu’à mes débuts dans la LNH, j’étais pour me battre pour ma place. Il y a eu plusieurs changements. Ça fait partie du hockey. Tu ne joues pas toujours avec les mêmes compagnons de trio. »

Bon tireur

Domi, qui partage le sommet des marqueurs de l’équipe avec Brendan Gallagher avec neuf points en neuf rencontres, voit d’un bon œil le retour de Suzuki à sa droite.

« C’est un tireur en premier lieu. Il dégaine rapidement et il est en train de trouver sa place dans la ligue. Il est confiant, c’est le fun à voir, c’est un bon jeune. Il est un membre important de cette équipe et sa capacité de marquer des buts va juste aller en s’améliorant.

« Nos entraîneurs essaient de l’utiliser intelligemment, a enchaîné Domi. On respecte ça. Il a démontré qu’il peut jouer dans toutes les situations et partout dans la formation. Il a l’air à l’aise. Et quand tu vois tes jeunes joueurs s’améliorer chaque jour, c’est parce qu’ils font quelque chose de bien. Il paraît bien pendant les entraînements et il a une autre vitesse pendant les matchs. C’est une longue saison, il vivra des hauts et des bas, selon mon expérience. Mais pour l’instant, il paraît bien. Nous sommes tous là pour lui dans le vestiaire s’il en a besoin. »


♦ Coupable d’une punition bête en territoire adverse face au Wild, dimanche, Paul Byron a dégringolé à l’aile du quatrième trio. « Ti-Paul » s’est entraîné avec Nate Thompson et Jordan Weal.


♦ Absent au cours des deux derniers matchs en raison d’une blessure au bas du corps, Joel Armia n’a pas participé à l’entraînement mardi.