/news/currentevents
Navigation

Il coupe des cheveux à des fins sexuelles

Un jeune homme a été accusé lundi en Beauce

Michaël Roy, 23 ans, a été accusé de harcèlement criminel et de voies de fait pour avoir coupé les cheveux de deux mineures afin d’assouvir ses pulsions sexuelles.
Photo tirée de Facebook Michaël Roy, 23 ans, a été accusé de harcèlement criminel et de voies de fait pour avoir coupé les cheveux de deux mineures afin d’assouvir ses pulsions sexuelles.

Coup d'oeil sur cet article

Un Beauceron de 23 ans qui aurait suivi des mineures dans la rue afin de leur couper des mèches de cheveux en douce et ainsi assouvir ses pulsions sexuelles a été accusé de harcèlement criminel et de voies de fait.

Michaël Roy, un résident de Sainte-Marie, a été arrêté samedi près de sa résidence, où il vit avec ses parents.

C’est que quelques heures plus tôt, il aurait ciblé une jeune fille de 11 ans qui marchait dans la rue et l’aurait suivie quelque temps. Roy aurait ensuite exhibé une paire de ciseaux avant de couper une mèche à même la queue de cheval de sa présumée victime. Il aurait ensuite pris la fuite avec la mèche. Troublée par ce qu’elle venait de vivre, la petite fille a appelé le 911.

Lors de leur enquête, les policiers ont réalisé que Roy aurait fait exactement la même chose avec une autre personne deux jours plus tôt, soit une adolescente de 16 ans.

Peu après l’arrestation du jeune homme, les agents ont perquisitionné son véhicule et sa résidence, où ils ont trouvé d’autres mèches.

Selon nos informations, l’accusé aurait utilisé les cheveux dans le but d’assouvir ses pulsions sexuelles.

Aucun antécédent

Lundi après-midi, il a été amené devant le juge et des accusations de harcèlement criminel et de voies de fait ont été déposées contre lui.

La Couronne a toutefois demandé à ce qu’une expertise psychologique soit faite afin de savoir si Roy, qui n’a d’ailleurs aucun antécédent judiciaire, est apte à comparaître. Les résultats devraient être dévoilés lors de sa prochaine audience, prévue mardi prochain.

La section des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, qui est responsable du dossier, croit que Michaël Roy aurait pu faire d’autres victimes. Elle a donc déployé la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en séries afin de faciliter le partage de ressources policières.


► Toute information pertinente peut être transmise de façon confidentielle en composant le 1 800 659-4264.