/sports/soccer/impact
Navigation

Impact : cinq candidats pour succéder à Wilmer Cabrera

Impact : cinq candidats pour succéder à Wilmer Cabrera
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

Avec la nouvelle que Wilmer Cabrera ne reviendrait pas à la barre de l’Impact de Montréal la saison prochaine, le président de l’équipe Kevin Gilmore devra trouver un remplaçant de qualité, alors que l’organisation s’attaquera à la Ligue des champions de la CONCACAF. Voici quelques candidats intéressants pour succéder au Colombien.

Wilfried Nancy

C’est l’ancien défenseur de l’Impact, Hassoun Camara, qui avait mentionné sur les ondes de TVA Sports que Wilfried Nancy pourrait faire un excellent candidat comme entraîneur-chef de l’Impact. Nancy est entraîneur-adjoint du onze montréalais depuis janvier 2016 et a entraîné dans l’Académie de 2011 à 2015. C’est un candidat jeune, qui connait le paysage montréalais - il y a même fait ses études à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) – et qui, selon les dires de Camara, prend beaucoup de place lors des entraînements de l’équipe.

Olivier Renard

Renard est le dernier arrivé dans la petite famille de l’Impact. Le Belge occupe le poste de directeur sportif depuis le début du mois d’octobre et fait partie du plan de Kevin Gilmore pour relancer l’IMFC. Renard ne connait pour l’instant que très peu la MLS et Montréal. Par contre, l’ancien gardien de but a joué toute sa carrière en Belgique et en Italie et a occupé des rôles de direction par le passé. À 40 ans, Renard n’a pas encore d’expérience comme entraîneur, mais Gilmore pourrait être celui qui lui donnera sa première chance.

Patrice Bernier

Capitaine de l’Impact de 2014 à 2017 et l’un des meilleurs joueurs québécois de l’histoire, Patrice Bernier est un candidat tout désigné pour succéder à Cabrera. Cependant, ce serait le placer dans une situation difficile dès le départ. À part l’Académie, Bernier n’a pas vraiment d’expérience comme pilote. L’Impact pourrait choisir d’être patient avec l’ancien milieu de terrain, un peu comme avec Mauro Biello, qui avait pris les rênes du club cinq ans après sa retraite.

Mike Petke

Si le Bleu-Blanc-Noir désire se tourner vers un entraîneur qui possède de l’expérience en Major League Soccer (MLS), il pourrait se tourner vers Mike Petke. Le Real Salt Lake a limogé Petke le 11 août dernier, alors que celui-ci revenait d’une suspension de deux semaines. Petke conteste désormais la décision en cour pour recevoir l’argent de l’année et demie restante à son contrat. L’Américain a déjà remporté le championnat de la saison régulière en 2013, alors qu’il était à la barre des Red Bulls de New York.

Thierry Henry

Après un désastreux séjour en tant qu’entraîneur de Monaco, Thierry Henry pourrait chercher à se refaire une réputation sur les lignes de côtés. Après sa glorieuse carrière européenne, l’attaquant a terminé sa carrière en MLS, avec les Red Bulls. De 2016 à 2018, Patrick Vieira, un autre grand joueur français, avait entraîné le New York City FC avant de se trouver un poste à Nice, en France. Henry pourrait choisir d’effectuer le même parcours, qui sait?