/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les hommes n’ont pas de menstruations

Les hommes n’ont pas de menstruations

Woman holding tampon and sanitary napkin in hands
andriano_cz - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

  

  

« Les hommes aussi ont leurs règles ».   

Et c’est pour cette raison que la compagnie Always va enlever le logo féminin (un rond sur une croix) sur l’emballage de ses serviettes sanitaires. Pour être plus inclusif face aux hommes transgenres et personnes non binaires.    

Hmmmm. J’ai beau essayer, il n’y a rien à faire, la phrase : « Les hommes ont leurs règles » ne me rentre tout simplement pas dans le ciboulot.   

Quelqu’un qui s’identifie comme un homme (mais qui est né dans un corps de femme) a ses règles. Quelqu’un qui ne se reconnaît ni dans le mot homme ni dans le mot femme peut aussi avoir ses règles. Mais un homme qui a l’appareil génital d’un homme n’a pas ses règles. Pas plus qu’un homme n’accouche d’un enfant.   

Je comprends qu’il faut être inclusif. Mais en quoi une personne transgenre qui est en transition se sent menacée ou offensée à la vue d’un petit sigle qui marque le féminin ?   

En quoi un logo féminin sur un sac de serviettes sanitaires va provoquer une crise d’urticaire chez un individu lambda ? Cachez ce sigle associé aux femmes que je ne saurais voir...    

Je ne pense pas que ce soit une insulte ou un affront que de dire que les serviettes sont un produit sanitaire féminin. « Les menstruations sont le résultat de la préparation de la couche interne de l’utérus, laquelle s’épaissit et se remplit de vaisseaux sanguins en vue d’une grossesse éventuelle. Si la grossesse n’a pas lieu, la couche interne épaissie s’évacue avec des saignements. »    

L’équation est simple : tu achètes des serviettes ou des tampons pour tes menstruations car tu possèdes un utérus. Tu peux t’identifier comme Marcel, tu peux exiger que tes pronoms soient « Ielle », « iel » , « ille » ou « ol ». , mais tu saignes car tu as un utérus. Et un utérus est un organe de la femelle de l’espèce humaine.    

Tant pis si ça vous choque.   

Et puis, Always, si vous tenez tant que ça à faire disparaître le féminin... pourquoi parlez-vous des relations mères-filles dans votre page sur les menstruations ?   

 Air Canada n'utilisera plus les mots "Mesdames, Messieurs". Certains pays demandent qu'on ne dise plus la maternité pour désigner l'aile de l'hôpital où des êtres humains accouchent... Faudrait vous brancher. D'un côté on analyse toute la société en fonction des femmes et des hommes, de l'autre on efface toute mention du féminin et du masculin. 

Une chatte n'y retrouverait pas ses chatons...