/entertainment
Navigation

L’humour au sommet

L’appétit du public n’a jamais été aussi grand

PHOTO JOCELYN MICHEL, CONSULAT PHOTO JOCELYN MICHEL, CONSULAT
Photo d'archives Martin Matte.

Coup d'oeil sur cet article

La popularité des spectacles d’humour atteint un nouveau sommet au Québec, alors que pour la chanson francophone, les assistances continuent de fléchir.

C’est ce que révèle un nouveau rapport de l’Observatoire­­­ de la culture et des communications du Québec (OCCQ) paru cette semaine. En 2018, les spectacles d’humour ont enregistré 1,9 million d’entrées, un record. Il s’agit également d’une hausse de 21 % par rapport à 2017, qui affichait elle-même une hausse de 17 % par rapport à 2016.

Qui plus est, les humoristes monopolisent 15 des 25 premières positions au palmarès des spectacles payants – tous genres confondus – les plus fréquentés en 2018. Louis-José Houde (Préfère novembre), Martin Matte (Eh la la..!) et François Bellefeuille (Le plus fort au monde) arrivent en tête de peloton.

L’humour se démarque également au chapitre du taux d’occupation des sièges avec 84 %. Il devance notamment le théâtre de répertoire (80 %), la chanson anglophone (79 %), le théâtre de création (75 %), le cirque (74 %).

Avec 69 %, la chanson francophone se situe derrière la comédie musicale (73 %), mais devant le classique et l’opéra (67 %).

Odysséo
Photo Pierre-Paul Poulin
Odysséo

Un milieu dynamique

Joint au téléphone, le président du conseil d’administration­­­ de l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour (APIH), François Lapointe, indique que l’étude de l’OCCQ montre la vivacité du milieu de l’humour au Québec. Tout n’est cependant pas rose au royaume du rire.

« Il faut savoir qu’il y a plus de shows qu’il n’y en a jamais eu, nuance M. Lapointe. Il y a plus de spectacles, mais il y a moins de dates pour chacun d’eux. Les tournées durent moins longtemps qu’avant. »

Une première depuis 2014

De son côté, la chanson francophone québécoise a vu son assistance baisser de 10 % pour s’établir à 740 000 entrées en 2018. Ce fléchissement s’ajoute à celui de 2017, qui avoisinait les 19 %. Le résultat de 2018 est inférieur de 5 % à la moyenne des 5 dernières années.

Autre fait à signaler : aucun spectacle de chanson ne figure au palmarès des 25 spectacles les plus vus en 2018, une première depuis 2014.

Malgré ces données, l’OCCQ soutient qu’aucune tendance claire ne se dessine. La directrice générale de l’ADISQ, Solange Drouin, n’était pas disponible pour commenter la situation.

Humoristes vs chanteurs ?

Est-ce que les humoristes grugent la part du gâteau des chanteurs ? Bien que les spectacles d’humour atteignent un sommet de popularité au moment où ceux de chanson franco-québécoise enregistrent un recul, on peut difficilement établir de liens entre les deux phénomènes, précise Claude Fortier, chargé de projet à l’OCCQ.

Louis-José Houde
Photo Chantal Poirier
Louis-José Houde

« L’un ne remplace pas l’autre, souligne M. Fortier au Journal. Il y a trop de facteurs à considérer. »

Top 10 des spectacles les plus populaires de 2018

  1. Odysseo de Cavalia
  2. Louis-José Houde (Préfère novembre)
  3. Martin Matte (Eh la la..!)
  4. François Bellefeuille (Le plus fort au monde)
  5. Corteo du Cirque du Soleil
  6. Notre Dame de Paris
  7. Mariana Mazza (Femme ta gueule)
  8. Katherine Levac (Velours)
  9. Simon Leblanc (Malade)
  10. Fred Pellerin (Un village en trois dés)
 
Source : Institut de la statistique du Québec, Observatoire de la culture et des communications du Québec.